Sénégal: Mady Touré - «J'ai juste besoin de quatre ans pour changer le football sénégalais»

26 Juillet 2021

Le candidat à la présidence de la Fédération sénégalaise de football, Mady Touré, a présenté, hier, son programme aux présidents de clubs à Louga. Il s'est, d'ailleurs, engagé, une fois élu à la tête de l'instance nationale, de régler les problèmes du football en quatre ans.

LOUGA- Devant un parterre de présidents de clubs et de sportifs lougatois, Mady Touré, candidat à la présidence de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), a exposé, hier, son programme de gestion du football sénégalais.

En six points articulés, entre autres, sur la gestion des infrastructures, les mécanismes de financement des ligues et des clubs et la politique de développement du football, le candidat Mady Touré a pris un engagement ferme. «Je n'ai pas besoin de deux mandats pour régler les problèmes du football sénégalais, mais juste de quatre ans pour changer les choses», a-t-il promis.

M. Touré a aussi levé un coin du voile sur le «consensus» trouvé entre les autres candidats. «J'étais pour un consensus, mais sans Augustin Senghor», a-t-il rappelé.

Mady Touré se désole toutefois qu'aucun des candidats déclarés n'ait présenté un programme de gestion du football sénégalais. Suffisant pour que le président de Génération Foot explique les raisons de ses rencontres avec les responsables du football des quatorze régions du Sénégal. «Je n'ai pas choisi de rester au bureau, mais d'aller au contact des réalités du sport et de décliner mon programme».

Par ailleurs, Mady Touré a pris, devant les présidents de clubs et responsables du football lougatois, l'option de travailler au «Renouveau du football» et de donner au Sénégal la place qui est la sienne dans le concert du football africain et mondial.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X