Tunisie: Campagne des dattes - Etudier les raisons de la dégradation de la qualité

27 Juillet 2021

Il a été décidé lors de la réunion avec les parties prenantes dans le secteur des dattes de programmer une séance de travail avec les services du ministère des Finances pour examiner la possibilité d'augmenter les quantités de stockage de 20 à 30 mille tonnes.

Dans le cadre des préparatifs de la campagne des dattes 2021/2022, une séance de travail a été organisée, vendredi 23 juillet sous l'égide de M. Mohamed Fadhel Kraiem, ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche par intérim, en présence de la cheffe du cabinet, des directeurs généraux au sein du ministère. M. Abdelmajid Ezzar, président de l'Union tunisienne de l'agriculture et de la pêche, les gouverneurs de Tozeur et de Gabès ainsi que le Secrétaire du gouvernorat de Gafsa et les commissaires régionaux au développement agricole dans les gouvernorats producteurs de dattes ont pris part à cette séance de travail à distance.

Au cours de la réunion, un exposé a été fait sur les résultats de la dernière campagne des dattes au niveau de la production, le stockage et l'exportation.

Une évaluation de l'opération d'intervention pour la subvention des opérations de stockage et l'acquisition de caisses en plastique a été également effectuée.

Evolution des prix

Les participants ont abordé l'état d'avancement de la campagne actuelle au niveau du nettoyage des oasis, l'insémination des régimes, la lutte contre les insectes et l'approvisionnement en moustiquaires, l'état de santé des oasis, le financement de la campagne, les indicateurs préliminaires de commercialisation, le niveau du stockage, le stockage au niveau des oasis, les circuits de distribution, l'évolution des prix et le retard pour le déblocage de la subvention au cours de la dernière campagne.

Après l'échange des points de vue, il a été convenu de :

- Programmer deux séances de travail avec la Banque tunisienne de solidarité et la Banque nationale agricole en vue de fournir des crédits saisonniers.

- Mettre en œuvre les procédures en matière de stockage et acquisition des caisses en plastique dans un délai raisonnable pour les adhérents à ce programme.

- Programmer une séance de travail avec les services du ministère des Finances pour examiner la possibilité d'augmenter les quantités de stockage de 20 à 30 mille tonnes.

- Définir le coût de production et le niveau des prix dans les différents maillons de la chaîne de production.

- Etudier les raisons de la dégradation de la qualité de la production au cours de la dernière campagne et atténuer les effets des différents facteurs sur la qualité comme les conditions climatiques et la façon de s'occuper des oasis.

- Charger le Groupement interprofessionnel des dattes d'élaborer des feuilles de suivi de deux semaines pour l'exécution de ces décisions et l'état d'avancement de la campagne des dattes, d'une façon générale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X