Cote d'Ivoire: Attestations d'assurance automobile - Désormais les polices en format électronique

Une convention portant sur le développement d'une plateforme digitale pour la production et la gestion des attestations d'assurance automobile a été signée, hier lundi 26 juillet 2021, à la Direction générale du Trésor public au Plateau entre l'Association des sociétés d'assurance de Côte d'Ivoire (ASA-CI) et Barnoin informatique.

Le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Jacques Assahoré a salué ce projet parce que, selon lui, la mauvaise gestion des attestations d'assurance automobile engendre des difficultés dans le paiement des sinistres et impacte négativement l'image de l'assurance. Le PCA du consortium Barnoin/SIIN, Réné Yédiéty, a indiqué que l'objectif de ce projet est de mettre, à l'initiative de l'ASA-CI, en usage une plateforme digitale, pour centraliser et offrir aux assurés l'attestation de police d'assurance en format électronique tout en s'assurant du respect du tarif minimum de l'assurance obligatoire responsabilité civile sur chaque contrat émis par les compagnies.

Le président de la Société ivoirienne d'intelligence numérique (SIIN), Coulibaly Niennenkariga Habib, par ailleurs promoteur dudit projet, a expliqué qu'il s'agit de mettre en œuvre un serveur sécurisé de génération de numéro d'attestations électroniques cryptées avec un chiffrement de toutes les transactions, ainsi que toutes les interfaces pour permettre à l'écosystème d'effectuer un ensemble d'opérations sur la plateforme.

Le président de l'ASA-CI, Mamadou Koné a présenté les réels motifs de satisfaction de la mise en œuvre de ce projet. « Pour nous, la digitalisation de l'attestation automobile est la première étape de l'accélération de la cadence des règlements des sinistres. Parce que désormais, on ne perdra plus le temps à vérifier l'authenticité des attestations puisqu'elles seront désormais digitales, donc à la disposition de tous. Cela nous permet d'engager très rapidement le procès d'indemnisation des victimes d'accident de la circulation. C'est un motif de satisfaction pour nous dans la mesure où ça participe à l'amélioration de la qualité de service. L'autre motif de satisfaction pour nous, c'est la lutte contre la non assurance. Aujourd'hui, il y a beaucoup d'accidents. Et il y a pas mal d'auteurs de ces accidents qui ne sont pas assurés. Désormais, rien qu'avec votre portable cellulaire vous avez la possibilité de vérifier si ces véhicules de transport ou tout autre véhicule que vous voulez emprunter est assuré. Du coup, les véhicules non assurés seront facilement identifiables. Ce projet nous permet également de nous arrimer à la transformation des méthodes administratives au niveau de l'Etat de Côte d'Ivoire. Il y a un grand projet de digitalisation de tous les procès. Evidemment le secteur de l'assurance ne sautait être en reste », s'est-il réjoui.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X