Angola: João Lourenço entame sa visite en Turquie

Luanda — La signature d'accords entre les délégations de l'Angola et de la Turquie, dans divers domaines, est le point culminant du premier jour de la visite officielle du Président de la République, João Lourenço, en Ankara.

Ce mardi, le Chef de l'État angolais a entamé une visite de deux jours dans ce pays, la première depuis qu'il a pris ses fonctions de Président en septembre 2017, visant à renforcer la coopération économique et commerciale.

Au cours de cette visite de João Lourenço, qui est à Ankara depuis lundi, différents accords seront signés, en mettant l'accent sur le commerce, l'économie et les ressources minérales, ainsi que les aspects consulaires et diplomatiques.

Selon le programme officiel auquel l'Angop a eu accès, l'ordre du jour de ce mardi comprend une rencontre entre le chef de l'Etat angolais et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, avant le début des pourparlers officiels.

A l'issue des négociations, une conférence de presse entre les deux hommes d'Etat est prévue, suivie d'un dîner officiel.

La première journée de travail du Président angolais, à Ankara, a commencé au mausolée d'Atatürk, où il a déposé une gerbe et signé le livre d'honneur.

Mercredi, dernier jour de la visite, le Président João Lourenço participera à un forum d'affaires avec des dizaines d'hommes d'affaires, au cours duquel il présentera le potentiel économique de l'Angola et les multiples initiatives visant à améliorer progressivement l'environnement des affaires.

Les relations diplomatiques entre l'Angola et la Turquie remontent à 1980 et les deux pays ont déjà signé des accords de coopération dans les domaines du commerce, de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice et du sport.

En Angola, la Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les domaines de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X