Gabon: Tchibanga - Après les coups de feu, place au coup de fouet

27 Juillet 2021

Suite à l'altercation qui a eu lieu à la prison de Tchibanga, les autorités ont tenu à réagir. Pour l'heure, c'est entre autre, le commandant en Chef des forces de police nationale qui, par l'entremise d'un courriel à tenu a notifié la suspension de quatre (4) officiers.

Les principaux acteurs de cette altercation ont commencé à recevoir des coups de battons sur les doigts. Des coups pour les punir de l'acte peu élogieux qu'ils ont commis. Un acte qui une fois de plus, n'honore nullement les Forces de police nationale. C'est donc le Commandant en Chef des Forces de police national, Général de division, Serge Hervé Ngoma qui a décidé, conformément à la Constitution, de la suspension des principaux acteurs de cette altercation. Il s'agit :

-Abraham Elanga, Directeur Régional des polices urbaines Sud ; Jean Martin Litouki, Commissaire central de Tchibanga ; Hugues Noel Ekang Ekomi Chef d'Antenne PJ Nyanga ; Lery-Gael Moussavou-Mbongo , Chef d'Antenne OCLAD Nyanga.

À l'heure actuelle, le commando ayant commis les faits a été stoppé dans la Ngounié par l'infanterie militaire de Mouila. Il serait actuellement aux mains des agents du B2. Le Commandant Moubogha serait reconduit en prison.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X