Congo-Kinshasa: Réussite de l'état de siège en Ituri et au Nord-Kivu - Emily Maltman chez Mboso pour proposer la collaboration de la Grande-Bretagne

Ce lundi 26 juillet 2021, l'ambassadeur de Grande-Bretagne en poste en RDC, Mme Emily Maltman a été reçue en audience par le Président de la Chambre basse du parlement, Christophe Mboso N'kodia.

Les deux personnalités ont échangé autour des questions politique, sécuritaire et économique de la RDC. Au sortir de l'audience, Emily Maltman n'a pas manqué de se confier à la presse.

«Nous avons échangé sur le rôle de l'Assemblée nationale dans le gouvernement de l'état de siège et voir comment nous pouvons travailler ensemble pour que l'état de siège produise des résultats positifs. La Grande-Bretagne est aussi préoccupée par l'état de siège en tant que partenaire de la RDC et nous souhaitons voir ce pays stable et en paix et nous croyons aussi mettre fin aux conflits à l'Est. Car, cette situation de conflit ne permet pas la croissance économique du pays», a-t-elle déclaré.

Pour la diplomate britannique, avoir un conflit dans une partie du pays, cela évite beaucoup d'investisseurs et entrepreneurs qui veulent investir en Afrique et préfèrent aller ailleurs. «Mettre fin à l'activité des groupes armés dans l'Est pays contribuera non seulement à la consolidation de la paix et de la stabilité mais aussi à la prospérité du pays », a-t-elle précisé.

L'ambassadeur britannique, Emily Maltman, lance un appel à la communauté internationale au sujet de la situation de l'Est de la RDC. «Nous discutons souvent entre nous pays internationaux qui sont représentés ici et nous travaillons avec le gouvernement congolais pour voir comment accompagner cette stratégie de restauration de la paix. Sans oublier les acteurs importants comme la Banque mondiale, le FMI. Eux aussi, à leur niveau, vont apporter leur contribution dans la lutte que nous menons», a conclu la diplomate britannique.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X