Congo-Brazzaville: BEPC 2021 - Les épreuves se déroulent normalement

Le ministre de l'Enseignement préscolaire, primaire secondaire et de l'Alphabétisation, Jean-Luc Mouthou, a lancé les épreuves du Brevet d'études du premier cycle (BEPC) le 27 juillet à Brazzaville.

« Nous constatons que tout se passe comme prévu, sans problème », a-t-il indiqué à l'issue de la ronde de quelques établissements scolaires.

Sur les 109.772 candidats inscrits, 110.054 passent les épreuves. Parmi eux, 104.676 candidats officiels, 5378 candidats libres. Le nombre de filles candidates (65023) dépasse celui des garçons. Dans l'ensemble, les candidats sont déterminés à décrocher le sésame qui leur ouvrira les portes du lycée la prochaine année scolaire.

En rappel, lors du BEPC 2020, le département de la Lekoumou était en tête avec un taux de réussite de 79,60%. Brazzaville et Pointe-Noire qui, depuis un certain temps, sont talonnés par les localités de l'arrière-pays aux examens d'Etat, ont occupé respectivement la 10è et la 11è place.

Pour cette année, il faut attendre les résultats pour savoir si la Lekoumou va se maintenir à la tête du peloton ou si elle sera détrônée par un autre département.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X