Cote d'Ivoire: Lutte contre le terrorisme - L'Etat équipe la Cellule spéciale d'enquête pour améliorer sa capacité opérationnelle

27 Juillet 2021

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Sansan Kambilé a procédé à la remise de sept (7) véhicules neufs dont un mini car de transport à la Cellule spéciale d'enquête, d'instruction et de lutte contre le terrorisme (Csei-Lt). C'était, ce mardi 27 juillet 2021, dans les locaux de ladite Cellule, à Abidjan-Angré, 7ème tranche.

A cette occasion, le Procureur de la République, Richard Adou, Directeur de la Cellule Spéciale d'enquête, d'instruction et de lutte contre le terrorisme saluant ce geste, a affirmé que cela va contribuer à améliorer « significativement la capacité opérationnelle » de ses équipes sur le terrain.

A l'en croire, la Csei-Lt, ce sont : 51 procédures d'information judiciaires en cours d'instruction ;33 commissions rogatoires émises par an sur l'ensemble du territoire de la République et parfois au-delà.

Le Procureur de la République a fait savoir également que la Cellule spéciale d'enquête et d'instruction se doit de situer la responsabilité pénale, en ce qui concerne les personnes interpellées dans le cadre des attentats terroristes de Kafolo, Kolobougou, Tougbo et Tehini. « Ces attaques survenues dans notre pays, le long de la frontière avec le Burkina Fao, ont coûté la vie à dix-neuf (19) de nos militaires, trois (03) gendarmes et blessé plusieurs d'entre eux », a-t-il rappelé.

Pour lui, ces soldats de la terreur n'hésitant désormais plus à faire usage des engins explosifs improvisés et même des mines antipersonnel, il était primordial de renforcer la Cellule spéciale d'enquête en matériels roulants. « La mobilité des membres de cette Cellule, qu'ils soient juges d'Instruction, Procureurs ou enquêteurs, est donc une question cruciale à laquelle vous venez de répondre en nous offrant ces véhicules flambants neufs », s'est réjoui, le Procureur de la République Richard Adou.

Porte-parole des récipiendaires, la Juge d'instruction Essienne Josiane a exprimé les remerciements de la Cellule spéciale d'enquête d'instructions et de lutte contre le terrorisme et témoigner son infinie gratitude au ministre de la Justice. Et ce, pour l'attention particulière dont il fait preuve à l'endroit de ladite cellule spéciale d'enquête. Aussi a-t-elle salué la réaction du Garde des Sceaux, ministre de la justice et des Droits de l'Homme, suite aux sollicitations de la cellule d'enquête en matière de matériels de travail. « Nous avions formulé le vœu de bénéficier de matériels de bureau, d'un complément de budget et surtout de moyens de mobilité à l'effet de nous permettre d'accomplir efficacement notre mission », a-t-elle indiqué.

Et de souligner que soucieux des conditions de travail de ses collaborateurs, le ministre n'a ménagé aucun effort pour satisfaire les besoins exprimés. « Suite à votre dernière visite, la cellule spéciale a bénéficié d'un financement complémentaire. Aujourd'hui, ce sont sept véhicules qui sont alloués pour lui permettre de mener à bien sa mission dans les conditions idoines », s'est-elle réjouie. Avant de rassurer le ministre Sansan Kambilé que la cellule spéciale d'enquête fera un bon usage des véhicules mis à sa disposition. Aussi a-t-elle réitéré la gratitude du Procureur de la République, du Doyen des juges d'instruction, de tous les magistrats et des membres de la Cellule spéciale d'enquête, d'instruction et de lutte contre le terrorisme à l'endroit du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'Homme.

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Sansan Kambilé après avoir indiqué qu'il était heureux de mettre à la disposition de la cellule spéciale d'enquête des véhicules neufs, a précisé qu'il faut « rendre à César ce qui est à César ». « Lorsque vous avez exprimé vos besoins en matière de matériels roulants et en équipements, en ma qualité de Garde des Sceaux je m'en suis référé à qui de droit. C'est-à-dire au Président de la République et au Conseil national de sécurité (Cns). C'est sous sa houlette que le Cns à fait droit à ces requêtes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme », a-t-il soutenu.

Avant de préciser que ces dons de véhicules et de matériels s'inscrivent dans la droite ligne de la lutte contre le terrorisme. Aussi a-t-il tenu à remercier, le Président de la République Alassane Ouattara également président du Cns pour l'attention portée à la Cellule spéciale d'enquête, d'instruction et de lutte contre le terrorisme. A ses collègues bénéficiaires de ces moyens de mobilité, le ministre a demandé d'en faire un bon usage.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X