Gabon: Bientôt un vaccin pour la malaria

27 Juillet 2021

Le laboratoire allemand BioNtech commencera à tester l'année prochaine, un vaccin contre le paludisme à base de l'ARNm( L'ARN messager (ARNm) ou acide ribonucléique messager est une molécule retrouvée dans toutes les cellules). L'annonce s'est faite lundi par le PDG de BioNtech.

Ce procédé a déjà permis au laboratoire de développer en association avec Pfizer, le premier vaccin contre le covid-19 approuvé en occident en octobre fin 2020.

Ugur Sahin, PDG de BioNTech, préconise " de faire tout ce qu'il faut pour développer un vaccin sûr et efficace contre le paludisme à base d'ARNm qui permettra de prévenir la maladie, de réduire la mortalité et d'assurer une solution durable pour le continent africain et les autres régions touchées par cette maladie". Selon les scientifique ,les vaccins a RNm sont les plus faciles à développer.

Une bonne nouvelle pour l'Afrique dans sa quête de solution adéquate pour lutter contre la Malaria. Le paludisme tue dans cette partie du monde en effet, plus de 400 000 personnes par année et constitue l'une des premières causes de mortalité sur le continent.

L'initiative de BioNtech est par l'Organisation Mondiale de la Santé qui reconnait la participation de l'ARNm dans la riposte contre plusieurs pathologies. Même si l'organisation reconnait qu'il y a encore un très long chemin à parcourir, elle souligne une avancée ambitieuse et déterminée sur cette route. Tout en promettant sa détermination à travailler avec ses partenaires, jusqu'à ce qu'elle atteigne sa destination. Le rêve d'un monde sans paludisme.

BioNTech a déclaré qu'elle envisageait également de mettre en place un centre d'ARNm en Afrique afin que les futurs vaccins puissent être fabriqués et distribués sur le continent.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X