Maroc: CNESTEN - Remise des diplômes aux lauréats de la 1ère promotion du Master en radiopharmacie

Rabat — Le Centre national de l'énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN) a organisé, lundi, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la première promotion du Master en radiopharmacie, le premier de son genre en Afrique francophone.

Cette formation s'inscrit dans le cadre de la coopération technique avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et la collaboration avec la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat (FMPR), indique le CNESTEN dans un communiqué.

La première promotion est composée de lauréats issus du Burkina Faso, de la République Démocratique du Congo, de la Côte d'Ivoire et des Iles Maurice, a précisé le Centre, faisant savoir que la promotion de la prochaine année sera marquée par la participation de professionnels provenant du Cameroun, du Niger, du Sénégal et de la Tunisie, en plus du Maroc.

Cette formation permet aux participants d'acquérir des connaissances scientifiques et techniques, théoriques et pratiques, très utiles et nécessaires pour avoir les bonnes pratiques de manipulation et d'utilisation des médicaments radiopharmaceutiques au sein des centres de médecine nucléaire, dans leurs pays respectifs, a noté le CNESTEN, soulignant l'importance de cette formation dans le renforcement des capacités nationales des pays africains en matière de radiopharmacie, conformément au syllabus de l'AIEA, pour ainsi mieux accompagner l'évolution que connaît le secteur de la médecine nucléaire en Afrique pour répondre aux besoins croissants de diagnostic et de thérapie.

Ce Master, porté par l'unité mixte CNESTEN-FMPR en sciences radiopharmaceutiques et sciences de la santé, est soutenu par plusieurs institutions nationales et étrangères telles que la Direction du médicament et de la pharmacie (DMP), relevant du ministère de la santé, l'Agence marocaine de sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR), le Centre hospitalo-universitaire Ibn Sina de Rabat (CHIS), les Centres de production des radiopharmaceutiques et l'Institut français des sciences et techniques nucléaires (INSTN-France), poursuit le communiqué.

La cérémonie de remise des diplômes a également été marquée par la participation, en présentiel ou en distanciel, du président de l'Accord intergouvernemental de promotion des sciences et technologies nucléaires (AFRA), des représentants de l'AIEA, des coordonnateurs nationaux AFRA et des Agents de liaison des pays africains francophones auprès de l'AIEA, ainsi que des représentants de l'université Mohammed V, de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et des institutions partenaires (DMP, CHIS, Cyclopharma, INSTN-France), a conclu le CNESTEN.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X