Maroc: Gianni Infantino visite le musée Dar El Bacha de Marrakech

Marrakech — Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, a visité, mardi, le musée Dar El Bacha de Marrakech, un haut lieu de culture qui regorge de finesse et de délicatesse inspirées du registre patrimonial marocain, situé au cœur de la médina.

La visite d'une personnalité de marque issue du monde sportif à un musée marocain à vocation internationale illustre la richesse de l'héritage national, à travers un lieu de culture considéré comme l'un des plus beaux palais de la ville ocre. Avec un plafond au zellij multicolore et une architecture de style andalou, M. Infantino a été subjugué par la beauté des lieux et les senteurs du cèdre travaillé et gravé sur les portes du palais.

Cette rencontre entre le monde du sport et celui de la culture, sur les traces de l'histoire séculaire du Royaume Chérifien, a été une occasion pour considérer la place des musées dans l'enrichissement de la palette des choix touristiques au Maroc.

Après une tournée au cœur du musée, accompagné du président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, le président de la FIFA a consigné ses émotions sur le Livre d'or, marquant de son empreinte une rencontre entre deux mondes- sportif et culturel- et mettant en avant l'importance de la culture dans le développement du pays.

"Merci pour ce moment inoubliable dans ce lieu magique ! Merci pour me faire sentir chez moi, loin de chez moi. Merci pour cette chaleur, cette émotion et cette passion", a-t-il écrit.

Mettant en avant la portée des musées, institutions ancestrales profondément inscrites dans l'univers culturel, M. Infantino a confié par sa plume que la visite du musée est "un vrai moment de bonheur et de plaisir, à partager avec famille et amis".

Le musée Dar El Bacha est un lieu de découverte de la richesse et de la diversité de notre patrimoine ancestral, ce qui contribue au développement de l'offre touristique, a souligné le président de la FNM, Mehdi Qotbi, dans une déclaration à la MAP, à cette occasion.

"Ce musée des confluences connait une fréquentation considérable par la qualité de ses bâtiments, son emplacement géographique connait une fréquentation considérable et contribue à la richesse culturelle de Marrakech et du Maroc", a-t-il relevé.

Géré par la Fondation nationale des musées et planté au cœur de l'ancienne Médina de Marrakech, Dar El Bacha est une demeure seigneuriale construite dans les années 1910. Le bâtiment est l'exemple type du riad composé d'un jardin de forme rectangulaire entouré de six pièces en barlong sur ses quatre côtés, le plan du riad est rigoureusement symétrique par rapport aux axes des allées centrales.

Dar el Bacha, désormais appelé "Musée des Confluences", témoigne des apports culturels et patrimoniaux, matériels ou immatériels, qui ont forgé l'identité du pays. Depuis son ouverture, le musée a connu l'organisation de cinq expositions temporaires, dont le but est de donner à voir aux visiteurs les diverses composantes culturelles et historiques du Royaume. Il a reçu plus de 250.000 visiteurs.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X