Cameroun: Cinq militaires et un civil tués dans une attaque de Boko Haram (ministère de la Défense)

Cinq militaires et un civil camerounais ont été tués lundi 26 juillet dans une attaque de Boko Haram dans l'extrême Nord du Cameroun, où les jihadistes multiplient les exactions, selon un communiqué du ministère de la Défense lu mardi à la radio d'État.

Dans la nuit de lundi à mardi, «une horde de terroristes lourdement armés de la secte Boko Haram, et à bord de plusieurs véhicules tactiques légers, a attaqué le poste de commandement [...] situé dans la localité de Zigue», à quelques kilomètres de la frontière avec le Nigeria, où est apparu Boko Haram, selon le communiqué lu à la CRTV, précisant que cinq militaires et un civil ont été tués.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X