Sénégal: Réception d'un second lot de 151.200 doses de Johnson & Johnson

Dakar — Le ministre de la Santé et de l'Action sociale a réceptionné mardi 151.200 doses du vaccin Johnson & Johnson, un appui des États Unis d'Amérique à l'Etat du Sénégal dans le cadre de l'initiative Covax, a appris l'APS de source officielle.

La cérémonie de réception s'est déroulée à l'Aéroport International Blaise Diagne en présence de l'ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal.

Ce lot vient s'ajouter aux 151.200 doses de Johnson & Johnson réceptionnées il y a une semaine par le ministre sénégalais de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, en présence de l'ambassadeur américain.

Ce don "fait partie des efforts globaux de l'administration Biden-Harris pour combattre la pandémie de Covid-19", en accord avec "l'engagement des États-Unis à fournir, dans un premier temps, au moins 15 des 80 millions de doses globalement à l'Afrique", a indiqué la représentation diplomatique américaine dans un communiqué.

"Nous avons réceptionné cet après-midi 332118 doses de vaccin de Sinopharm et 136.800 doses de Johnson And Johnson. La stratégie de vaccination se poursuit afin de protéger au maximum la population. Stop COVID, ensemble nous vaincrons", a de son côté tweeté Abdoulaye Diouf Sarr.

La flambée des nouveaux cas de contaminations au nouveau coronavirus a engendré une ruée vers les lieux et sites de vaccination notamment à Dakar, épicentre de l'épidémie.

Depuis le 2 mars 2020, le Sénégal a recensé 58.523 personnes infectées. Parmi les personnes ayant déjà contracté le virus, 45.768 ont recouvré la santé et 1.300 autres en sont mortes.

A ce jour, 11.454 patients sont encore sous traitement dans les centres dédiés ou à domicile, d'après les données du ministère de la Santé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X