Tanzanie: Le pays reçoit le premier lot de vaccin Covid-19

Plus d'un million de doses de vaccin de Johnson & Johnson sont arrivées samedi en provenance des États-Unis.

La Tanzanie a reçu le premier lot de plus d'un million de doses de vaccins COVID-19 avant le déploiement de masse prévu. Les vaccins COVID-19 de Johnson & Johnson sont arrivés samedi des États-Unis dans le cadre de l'accord COVAX.

Le ministre de la Santé, du Développement communautaire, du Genre, des Personnes âgées et de l'Enfance, le Dr Dorothy Gwajima, a reçu le lot à l'aéroport international Julius Nyerere, à Dar es Salam.

"Je voudrais informer le public que le ministère a joué son rôle dans le processus de vérification et qu'aujourd'hui, au nom du gouvernement, nous avons reçu le premier lot de 1 058 400 doses de vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson", a-t-elle déclaré.

Le Dr Gwajima a assuré le public que le vaccin était sûr après avoir été vérifié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), puis par la Tanzanie par le biais de ses processus de vérification internes, selon la même procédure que celle appliquée aux autres vaccins importés.

Le Dr Gwajima a déclaré que le processus de vaccination commencerait bientôt, une fois que tous les contrôles de qualité et les vérifications auront été finalisés, et que les vaccins seront administrés gratuitement dans les établissements de santé et les centres spéciaux qui seront créés dans tout le pays pour en faciliter l'accès.

"J'appelle le public, en particulier les groupes prioritaires, à se faire vacciner afin de réduire le taux d'infection, ainsi que le nombre de patients demandant un traitement et un accès aux ventilateurs dans les centres de santé."

La priorité serait accordée aux travailleurs de la santé, aux personnes âgées de plus de 50 ans et à celles présentant des problèmes de santé sous-jacents. Dix régions, dont Dodoma, Dar es Salaam, Mwanza, Mbeya, Kigoma Iringa, Mtwara et Arusha, qui ont été les plus touchées par le COVID-19, seront prioritaires.

La ministre a également indiqué que le pays s'attend à recevoir d'autres types de vaccins dans les semaines à venir. "J'appelle le public, en particulier les groupes prioritaires, à se faire vacciner afin de réduire le taux d'infection, ainsi que le nombre de patients nécessitant un traitement et l'accès à des ventilateurs dans les centres de santé.

Le Dr Leonard Subi, directeur des vaccinations au ministère de la Santé, a déclaré que le ministère fournissait des informations sur les vaccins à ceux qui souhaitaient les prendre volontairement.

Le ministre a également mis en garde contre la désinformation et conseillé au public de s'informer auprès de sources fiables.

La ministre des affaires étrangères et de la coopération est-africaine, l'ambassadrice Liberata Mulamula, a remercié les États-Unis pour cet envoi qui, selon elle, est arrivé au bon moment.

Dans le cadre de l'effort mondial de lutte contre la pandémie de COVID-19, l'ambassadeur des États-Unis en Tanzanie, Donald Wright, a déclaré que son pays faisait don des vaccins Johnson and Johnson COVID-19 dans le cadre de l'engagement des États-Unis à fournir à l'Afrique au moins 25 millions de doses sur un total de 80 millions.

M. Wright a ajouté que les États-Unis partageaient ces vaccins afin de sauver des vies et de montrer la voie au monde pour mettre fin à la pandémie.

Des représentants du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) et de l'OMS ont également assisté à l'arrivée de la cargaison. La représentante de l'UNICEF dans le pays, Shalini Bahuguna, a félicité le gouvernement tanzanien pour les efforts qu'il a déployés afin que les vaccins arrivent dans le pays, affirmant qu'il s'agissait d'une étape importante dans la lutte contre la pandémie.

Mme Bahuguna a exhorté les Tanzaniens à se faire vacciner car personne n'est en sécurité tant que tout le monde ne l'est pas."

Le Dr Tigest Mengestu, représentante de l'OMS, a félicité le gouvernement tanzanien pour son engagement à travailler en étroite collaboration avec d'autres partenaires pour obtenir les vaccins COVID-19.

Le Dr Mengestu a déclaré que les données montrent que la vaccination aide à protéger contre le COVID-19 et que le fait de l'avoir en Tanzanie contribuerait à protéger la santé de la population.

Selon le ministère de la santé, le nombre total de patients admis pour le COVID-19 dans tout le pays le 21 juillet 2021 était de 682, avec 29 décès.

Le 22 juillet, 176 autres personnes ont été admises. Il y a deux semaines, selon la ministre de la Santé Dorothy Gwajima, le nombre de personnes admises était de 408, ce qui indique que les cas sont en augmentation.

La ministre a noté qu'il y avait un nombre plus élevé de personnes malades qui ne sont pas allées à l'hôpital et qui pourraient pourtant avoir besoin d'une attention médicale urgente et d'un accès à des ventilateurs, et que les statistiques plus complètes restent inconnues. Elle a conseillé au public d'être extrêmement prudent car le COVID-19 est réel et une troisième vague est susceptible de frapper le pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X