Cote d'Ivoire: Gontougo/Orpaillage clandestin - Fin de cavale pour un "Roi" et son armée

27 Juillet 2021

La Police criminelle vient de réussir un grand coup. Un "roi" de l'orpaillage clandestin et son armée ont été mis aux arrêts le 24 juillet 2021, dans le village de Babango-Tanda, a indiqué la page officielle de la Police nationale de Côte d'Ivoire.

Régnant sur les territoires de Tanda et de Gontougo, un soi-disant roi et son armée ont fait irruption dans une mine d'or dans le village de Babango-Tanda.

Dans l'intention de faire vivre un cauchemar aux villageois de Babango-Tanda, le roi gangster et sa troupe ont ouvert le feu sur tout ce qui bougeait. Cette attaque a fait de nombreux blessés par balle, dont Traoré Amidou, détenteur d'un site d'orpaillage et ses hommes.

En patrouille dans la même zone, des agents de la Direction de la police criminelle avec à leur tête le commissaire, Koné Adama, ont automatiquement réagi. Ils ont pu mettre la main sur le faux roi, G.B.S alias Sobani, un récidiviste notoire. La suite de l'enquête a permis d'appréhender les autres gangsters.

Notons que le roi est en réalité détenteur de plusieurs sites d'orpaillage dans la région du Boukani et du Gontougo. Sa méthode est de s'approprier des mines d'or de manière illégale et frauduleuse. Et malheur au villageois qui oserait s'opposer à lui en refusant de céder sa parcelle.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X