Cote d'Ivoire: Baccalauréat 2021 - Un recul du taux de réussite national de 10,84 points

27 Juillet 2021

Les résultats de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire sont connus.

Les résultats de la session 2021 du Baccalauréat ont été publiés officiellement le mardi 27 juillet, par la directrice des examens et concours, Dosso Nimaga Mariam, dans ses locaux au Plateau.

Le taux national de réussite connaît un recul de 10,84 points. Car avec les 87 097 admis sur les 297 840 candidats ayant effectivement participé aux épreuves dans les 504 centres, c'est un taux de réussite de 29,24% contre 40,08 % en 2020.

Une baisse dudit taux qui s'explique en partie, selon des spécialistes, par la traque aux réseaux de fraude. Des stratégies ont été mises en place par les organisateurs de l'examen pour les contrer. Du coup, nombre de candidats, surtout dans la zone d'Abidjan, ont abandonné les compositions à mi-parcours.

S'agissant des cas de réussite selon le genre, sur 133 166 filles présentées, 38 341 sont admises, soit 28,79%. Sur 164 674 garçons, 48 756 sont également admis, soit 29,61%. Le taux de réussite chez les garçons est donc meilleur que celui des filles. En 2019, le taux était de 41,23%.

Les statistiques par série de cette session font état de ce qu'au niveau du baccalauréat général, la série C est en tête avec un taux de réussite de 74,40%, suivie de baccalauréat série A1 38,34%, de la série D (32,43% ) et A2 (25,55%).

S'agissant du baccalauréat artistique, ceux de H3 (arts dramatiques) totalisent 96,39% devant les candidats de H1 (arts plastiques) 81,03% et ceux de H2 (éducation musicale) 63,92%. Concernant le baccalauréat technique, les candidats de la série F4 (génie civil) occupent le premier rang avec un taux de réussite de 74,38% et ceux de la série F2 (électronique) ferment la marche avec 21,91%.

« Félicitations aux admis et courage et persévérance dans le travail à ceux qui ont été ajournés. L'organisation de cette évaluation certificative de fin des études secondaires n'a pas connu de changement notable. Le baccalauréat s'est donc globalement déroulé sans incident de nature à en entacher la régularité et la validité », a indiqué la directrice des examens et concours.

Un tour sur le terrain a permis de mesurer l'ambiance de la proclamation des résultats. Dans le centre du lycée Sainte Marie de Cocody, c'était l'émotion à l'annonce des résultats. Des cris stridents retentissaient ici et là.

Fofana Malika de la série D, admise, a sauté de joie après avoir retiré sa collante. « Enfin, la page de la classe de terminale est définitivement tournée. J'étais à ma deuxième tentative. Je suis très heureuse de donner la bonne nouvelle à mes parents », a-t-elle confié.

Un autre de la série D, Koba Caroles, est porté en triomphe par ses amis avant qu'il ne se mette à genoux pour savourer son succès. Il est aussitôt happé par des représentants d'écoles supérieures.

Ces derniers ont relevé son contact en vue de lui faire des propositions de filières à la faveur de la rentrée 2021-2022. « C'est l'émotion, je suis à un autre stade de ma vie. Je compte faire des études de finances l'an prochain. Mes efforts ont été payants », dira cet élève du lycée moderne d'Angré. Une autre sautait de joie, le visage badigeonné.

Les non admis, eux, contiennent difficilement leurs larmes. Une candidate de la série A2, assise sur un banc, est inconsolable. Quand, à l'entrée de l'établissement, une mère et sa fille font grise mine. En raison de la maladie à coronavirus, les résultats n'ont pas été annoncés publiquement. Une fois en salle, les candidats, par appel nominal, recevaient leurs collantes.

Les candidats disposent de 72 heures à compter de la publication des résultats pour faire des réclamations dans leur centre de composition. Les résultats du jury spécial de réclamation seront proclamés le 31 juillet à 14 heures dans les mêmes centres.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X