Afrique Centrale: Combats dans l'est de la Centrafrique - Un soldat mort et plusieurs civils tués

En Centrafrique, un soldat centrafricain a été tué, un casque bleu et plusieurs civils blessés à Obo dans l'extrême est du pays ce lundi selon des sources concordantes. Si les différentes parties s'accordent sur le bilan, les sources divergent en revanche sur les causes de l'incident.

Aux alentours de 20h00, ce lundi 27 juillet dans la soirée, des tirs se sont fait entendre dans la ville d'Obo, à l'extrême est du pays, pendant quelques heures puis les armes se sont tues.

Un soldat centrafricain a perdu la vie, un lieutenant surnommé « Sangaris ». Un casque bleu a également été touché. Il est actuellement dans un état stable. Plusieurs civils sont également blessés, dont une jeune fille, selon des sources locales. Des magasins ont été pillés ou incendiées.

Action « coordonnée »

Dans un communiqué la Mission des nations unies en Centrafrique, (Minsuca), parle d'une attaque « coordonnée » sur la ville, par des éléments « supposés appartenir à l'UPC ».

« Des combats intenses » précise une source, peut être en lien avec l'arrestation début juillet de plusieurs membres du groupe armé. Mais d'autres sources, dont le député d'Obo Ernest Mizedio, évoquent un « accrochage » entre soldats centrafricains et le contingent marocain de la Minusca. La tension était encore vive hier soir entre les deux parties.

Une source onusienne fait état de blocages et de menaces sur ses installations. « La ville est déserte l'émoi est immense, la population réfugiée dans l'Église », témoigne le sous-préfet Dieudonné Yapoulela Youffi, dans une localité relativement calme ces derniers mois.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X