Cameroun: Vaccins Johnson and Johnson - Le Minsanté accuse réception

Hier à Yaoundé, la chargée d'affaires à l'ambassade des États-Unis au Cameroun, Mary Daschbach, a rétrocédé le don du président Joe Biden, initié dans le cadre de la facilité Covax.

303 050 doses de vaccin viennent d'être offertes aux équipes locales de santé par les États-Unis. Initié dans le cadre de la facilité Covax, le don a été rétrocédé au Cameroun au cours d'une cérémonie officielle hier à Yaoundé. En présence de la chargée d'affaires des Etats-Unis au Cameroun, du haut-commissaire de Grande-Bretagne, de l'Union européenne au Cameroun, du représentant résident de l'OMS et du coordonnateur résident du système des Nations unis au Cameroun, l'événement a rassemblé l'ensemble des partenaires techniques et financiers du ministère de la Santé publique (Minsanté). « Le Covid est un défi mondial auquel nous devons faire face tous ensemble. Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a fait ce don pour que le partage du vaccin soit équitable au sein de tous les pays touchés », a déclaré Mary Daschbach, chargée d'affaires à l'ambassade des États-Unis au Cameroun.

Le don arrive au moment où les stocks du Programme élargi de vaccination (PEV) sont en cours d'épuisement. Un fait dû à la forte demande observée lors de la deuxième phase de la campagne de vaccination. De plus, cette donation va diversifier l'offre en vaccin. Approuvé par l'OMS, le vaccin Johnson and Johnson présente plusieurs avantages pour le Cameroun. Primo, il s'administre en une seule dose. Deuxio, son efficacité est reconnue sur les variants sud-africain, britannique et indien. « Ce vaccin est le même est utilisé aux Etats-Unis.

Il ne s'agit donc pas de doses périmées », a rassuré Mary Daschbach. Un geste d'humanisme, d'amitié et de fraternité salué à juste titre par le Cameroun. « Au moment où plusieurs pays font face à une troisième vague de coronavirus, la vaccination apparaît comme la meilleure solution pour mettre fin à la pandémie. Ce don intervient dans le cadre des efforts mondiaux pour lutter contre la pandémie de Covid-19 », a rajouté Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique. Les 303 050 doses de vaccin Johnson and Johnson seront alors administrées à toute personne âgée de 18 ans et plus.

Le don des États-Unis intervient après la première allocation de la facilité Covax de 391 200 du vaccin AstraZeneca le 17 avril dernier, et celui des 200 000 doses de la firme chinoise Sinopharm le 11 avril.

Le gouvernement entend réceptionner dans les semaines à venir, les premières livraisons des cinq millions de doses du vaccin Johnson and Johnson. Cette commande est effectuée à travers l'Union africaine et CDC Africa, pour un montant de 22,21 milliards de F et entièrement financé par le budget de l'Etat.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X