Cote d'Ivoire: Patrick Hervé Yapi ( Dg du Masa) - « Le Marché des ARTs du spectacle d'Abidjan ne devrait plus surprendre les populations »

28 Juillet 2021

Patrick Hervé Yapi, le nouveau Directeur général du Marché des arts du spectacle d'Abidjan (Masa) a reçu en audience au siège de l'institution le mardi 27 juillet 2021 le président de l'Union des journalistes culturels de Côte d'Ivoire.

Audience au cours de laquelle, le successeur du Professeur Yacouba Konaté a dévoilé ses grandes ambitions pour redynamiser, repositionner et créer davantage d'engouement autour du Masa.

Moins de deux mois après sa prise de fonction à la tête du Masa, Patrick Hervé Yapi a indiqué au président de l'Ujocci son envie de travailler avec les journalistes culturels qui selon lui doivent s'approprier l'événement. Les journalistes culturels représentent pour lui un partenaire solide pour l'atteinte de ses objectifs. Car, dira-t-il, « j'ai une autre vision pour le Masa ».

Cette vision, a-t-il confié, va dans un premier temps consister à montrer aux populations le rôle, l'importance et la valeur du Masa. Et d'ajouter qu'avec la nouvelle vision qu'il a, dès sa prise de fonction, il a créé un département marketing et communication au sein de l'institution, ce qui n'existait pas encore. « Nous avons redynamisé le Masa avec le département marketing et communication pour donner une bonne visibilité au Masa. J'ambitionne de hisser très haut le Masa de sorte à ce qu'il soit comme la CAN pour les acteurs culturels. Le Masa ne devrait plus surprendre les populations mais être une tradition avec des idées nouvelles », a-t-il dévoilé.

Poursuivant, Monsieur Patrick Hervé Yapi confiera que sous sa mandature, le Masa ne sera plus vu comme un événement qui se présente aux ivoiriens tous les 24 mois mais une vraie institution qui déploie des activités tout le long de l'année. « On ne va plus voir le Masa comme un marché qui revient tous les 24 mois. Avec la nouvelle vision, nous allons créer des activités inter-Masa de sorte à permettre à tous les arts d'être mis en avant », a-t-il traduit.

Une autre innovation apportée par le nouveau directeur général, c'est l'entrée en lice dans le marché, du cinéma. Cette discipline qui n'avait jamais fait partie de l'événement fera son entrée en mars 2022. Invitant donc les journalistes culturels à l'accompagner dans sa mission, le DG s'est dit disposé à entamer une franche collaboration avec l'Ujocci. « Les portes du Masa vous sont grandement ouvertes », a-t-il invité.

Le président, Philip Kla, a pour sa part, au nom des journalistes culturels de Côte d'Ivoire, félicité le nouveau DG du Masa et a également salué cette rencontre qu'il a initiée pour jeter les bases d'une collaboration formelle entre l'Ujocci et le Masa. Il a dit à son hôte la disponibilité de l'union à œuvrer de sorte à fédérer les journalistes culturels autour du Masa. Aussi, a-t-il invité Monsieur Patrick Hervé Yapi à la tribune de l'Ujocci pour dévoiler à tous les journalistes culturels ses ambitions pour le Masa.

Le mercredi 16 juin 2021, à la salle de conférence du ministère de la Culture et de l'Industrie des Arts et du Spectacle, l'inspecteur général, Docteur William Kouamé, procédait à la passation de charge entre Professeur Yacouba Konaté, directeur général sortant du Marché des arts du spectacle d'Abidjan (Masa) et Monsieur Patrick Hervé Yapi désigné comme nouveau directeur général du MASA par le Conseil d'administration du Masa le 10 juin 2021. « Monsieur Hervé Yapi est un grand manager », a dit Ebi Ferdinand K., Chef du Département marketing et communication. Le nouveau DG est en préparation du prochain Masa qui se tiendra du 5 au 12 mars 2022 à Abidjan.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X