Madagascar: Jao's Pub - Jaojoby, le roi du salegy dans son royaume

Jaojoby, le roi du salegy souffle ses 66 bougies demain au Jao's Pub Ambohipo

Monstre sacré de la musique malgache, Jaojoby s'est imposé dans le monde du show business depuis les années 70. Aujourd'hui, le roi du salegy privilégie toujours autant ses inconditionnels. Demain soir, c'est en terre conquise au Jao's Pub Ambohipo qu'il rencontrera son public.

« Venez faire ma fête », une invitation des plus agréables que lance le roi du salegy pour demain. Le temps d'un afterwork, Eusèbe Jaojoby célèbrera son anniversaire avec ses fans. Un moment de partage et un temps de communion pour ceux qui ont grandi ces quarante-cinq dernières années aux rythmes des « Malemilemy », « Alima », « Mila anao », « E tiako », « Velono » et tous ses autres tubes. Pour l'occasion, le patriarche sera entouré de son équipe entre deux générations. En passant par le salegy classique et celui teinté de pop et de rock selon le feeling.

Ayant apposé sa signature grâce à la musique populaire de la Grande Île, il en a modernisé le style selon le besoin de chaque morceau tout en suivant le courant de la tendance, sans pour autant perdre de vue l'essence et l'essentiel du salegy. Gardant le rythme, il chante l'amour dans tous ses éclats. De l'amour à deux, jusqu'à l'amour agape, en passant par le « fihavanana», le respect et les valeurs malgaches.

Petit retour sur son parcours. Jaojoby est surnommé le «roi du salegy». Chanteur et compositeur de son état, il est un des maîtres incontestés de ce genre de musique et sa réputation va au-delà des frontières malgaches. Depuis plus d'une quarantaine d'années, il fait découvrir le salegy et ses variantes comme le basesa et sigoma à travers le monde entier. Il se produit dans plusieurs festivals internationaux au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas, en France. En 2008, il monte sur les planches de l'Olympia à Paris pour défendre les couleurs malgaches. Il est considéré comme l'un des défenseurs de la culture malgache à travers sa musique. Fort d'une dizaine d'albums, il est devenu une légende à travers les épopées. Pour les noctambules avides de rythme, soyez aux rendez-vous !

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X