Madagascar: Prévention - Près de trois cent mille bénéficiaires du vaccin Janssen

Annoncées par le premier ministre sur la chaîne nationale dimanche dernier, les doses de Janssen viennent d'arriver sur le territoire malgache.

Deux cent quatre-vingt-sept mille six cent treize personnes devront bénéficier du vaccin Janssen, sur les trois cent deux milles sept cent cinquante doses réceptionnées hier à l'Aéroport Ivato. Ce vaccin entre dans le mécanisme COVAX. Pour l'instant ceux qui pourront accéder à ce vaccin doivent respecter l'âge requis. Les personnes à partir de 18 ans pourront se faire injecter le vaccin, selon les précisions lors de la réception des dons à Ivato. « Dans la projection des personnes à vacciner nous essayons également de prévenir de la dose de perte. C'est ce qui justifie que le nombre de bénéficiaires soit rapporté à ce chiffre », explique Docteur Fanjambololoniaina Dominique Rasamoelina, secrétaire général du ministère de la Santé publique.

Sans aucun autre détail, le ministère de la San té publique explique que l'inscription à ce vaccin sera communiquée incessamment. La gratuité de la vaccination a été également mise en avant durant la réception à Ivato. « La signature de convention avec la banque mondiale a permis de privilégier la lutte contre la COVID-19. Une partie de cette somme sera affectée à l'achat des lots de vaccins. L'État assurera que la population reçoit gratuitement les doses de vaccins nécessaires », indique Dr Tehindrazanarivelo Djacoba Liva, ministre des Affaires étrangères.

Avis partagés

La réception a été effectuée en présence de la chargée d'Affaires de l'Ambassade Américaine à Madagascar et Comores, qui n'a pas manqué de souligner le rôle de la vaccination dans la lutte contre cette maladie. « En plus de son rôle de prévention, le vaccin va appuyer la relance de l'économie Malgache frappée de plein fouet par la pandémie », indique Amy Hyatt, chargée d'Affaires au niveau de l'Ambassade Américain à Madagascar et Comores.

Les avis sont partagés au sein de la population par rapport à ce vaccin. Pour certains, l'injection de la dose du vaccin est nécessaire au vu de la situation sanitaire. « Je voudrais m'inscrire pour bénéficier de ce vaccin. Je suis vulnérable puisque je suis diabétique et c'est préférable de prévenir la maladie notamment des cas graves », indique Niry, une mère de famille de 38 ans. Pour d'autres personnes, ils vont encore attendre un peu avant de se lancer. « Je préfère observer avant de me lancer dans ce vaccin », indique Hervé. Comme il a été annoncé par le Premier Ministre, la distribution du vaccin Janssen entre dans le cadre du plan national de déploiement de la vaccination et ce dans le cadre de l'initiative COVAX. Les doses de l'Astrazeneca seront prévues pour le mois d'août.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X