Madagascar: Danse contemporaine - Ariry Andriamoratsiresy instaure un héritage créatif

Il s'illustre autant par sa grâce que son charisme à fédérer les passionnés comme lui à son art. Ariry Andriamoratsiresy, chorégraphe et danseur émérite nous a ouvert le portail menant à son univers créatif le temps d'une journée.

Un plaisir commun, qui fut à la fois plaisant par sa convivialité que poétique par l'éclectisme artistique qui s'en est dégagé. Les retrouvailles entre l'illustre chorégraphe et danseur contemporain, Ariry Andriamoratsiresy, et son public furent envoûtantes, fraternelles et chaleureuses, le temps d'une journée samedi dernier. « Enfin ! » peut-on s'exclamer à l'idée de le retrouver à nouveau sur la scène de l'Institut français de Madagascar (IFM) et d'admirer de visu ses projets récents.

Le 22 mai, c'est tout une prémice de ce que l'on a eu le privilège de redécouvrir au sein de l'IFM Analakely que l'on a déjà pu apprécier de la part d'Ariry Andriamoratsiresy. « Un jour, Un artiste », c'est une fois de plus dans le cadre de cet événement donc, qu'il nous revient pour nous inspirer par son talent. Porté par cette programmation pluridisciplinaire qui émeut et subjugue, le rendez-vous a rassemblé un public de tous horizons, curieux de découvrir, d'entrevoir et de s'imprégner de son univers créatif.

Des passionnés de danse contemporaine de toutes les générations à qui Ariry Andriamoratsiresy tient à transmettre son amour inconditionnel pour la danse.

Toujours en six actes, l'événement « Un jour, Un artiste » par Ariry Andriamoratsiresy nous surprend encore mieux par sa sobriété bien ajustée. De plus, fédérateur comme il est, il reste fier de présenter la pléthore d'artistes qu'il a convié à sublimer la scène de l'IFM Analakely à ses côtés pour l'occasion.

Éclectisme

Entre danseurs et chorégraphes un slameur, mais également comédiennes de théâtre talentueuses, il nous rassemblée du beau monde au programme.

Pluridisciplinarité et éclectisme artistique vont de pair pour Ariry Andriamoratsiresy qui depuis près d'un quart de siècle enchante par son art. Embarquant ainsi le public dans cette épopée artistique au cœur de cette journée, il ouvre, se découvre et introduit son auditoire dans son antre où règnent également inventivité et spontanéité. « Il importe que l'on sache s'unir et faire preuve de complémentarité à travers la danse. Des valeurs qui se retranscrivent tout autant au sein de notre société et qui expriment aussi notre identité. Sachons ainsi faire preuve d'audace en relevant encore plus de défi pour exprimer l'art » confie-t-il entre autres à son auditoire. Riche, mais toujours aussi abstraite à son image, la programmation met à l'honneur ses pairs talentueux, qui tour à tour l'honorent de leur créativité singulière. De là se perçoit d'entrée à chaque fois cet héritage créatif qu'Ariry Andriamoratsiresy a partagé avec eux.

« Un avenir tout tracé »

Dans un contexte culturel où de nouvelles difficultés auxquelles faire face, ainsi que de nouveaux défis à relever émergent continuellement, Ariry Andriamoratsiresy se veut confiant et affiche son optimisme pour les générations futures. « On ne doit pas cesser de nourrir notre âme de cette créativité qui nous inspire à donner vie à notre imaginaire. Je suis fier de voir de plus en plus de nouveaux talents qui se découvrent et nous submergent de leur talent. Allons tous en faire de même » souligne-t-il. Un avenir tout tracé de sa part se dresse ainsi pour la danse contemporaine à Madagascar, et ce depuis ses débuts à la création de l'incontournable Compagnie Rary jusqu'à aujourd'hui voire de génération en génération.

En outre, au-delà de cette journée, Ariry Andriamoratsiresy ne s'endort point sur ses lauriers. Il travaille d'ailleurs déjà activement sur la 9ème édition du « Labdihy » en ce mois de juillet. Un atelier d'expérimentation de technique chorégraphique d'envergure dont il en est l'investigateur. D'autres événements et festivals suivront pour égayer encore plus de la grâce de ses chorégraphies cette saison culturelle.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X