Madagascar: Entreprise - Coup de pouce pour la coopérative Fanavotana

La Société Générale Madagasikara montre l'exemple en matière de responsabilité société des entreprises. Elle a apporté son soutien à la coopérative Fanavotana spécialiste de la collecte de déchets.

Guidée par la raison d'être du Groupe Société Générale « Construire ensemble, avec nos clients, un monde meilleur et durable en apportant des solutions financières responsables et innovantes. », Société Générale madagasikara a décidé de franchir une nouvelle étape décisive dans ses engagements RSE.

Société Générale madagasikara s'engage en faveur du climat mais également pour l'inclusion financière des femmes en difficulté en mettant en place une nouvelle stratégie de recyclage des déchets en plastique. À cette occasion, la banque a fait l'acquisition d'un Ecopress auprès d' Ecocity. Cet Ecopress va pouvoir compacter les déchets de bouteilles en plastique et les canettes en aluminium. Notons qu' Ecocity travaille dans un cercle vertueux avec la Coopérative Fanavotana et la société Adonis.

La banque signe un contrat de partenariat avec cette coopérative.

Cette coopérative a pour mission de mettre en place une micro-chaîne de collecte de déchets non-organiques entreprises y compris auprès de la Société Générale madagasikara, afin de générer des revenus permettant à ces femmes en situation précaire de se réinsérer sur le marché de l'emploi. Les déchets plastiques une fois récoltés sont transmis à l'entreprise Adonis qui les transformera en petits copeaux avant de partir de madagascar pour être à nouveau transformés à l'extérieur.

Depuis toujours, les enjeux RSE et notamment climatiques sont une priorité dans notre stratégie. À cet effet, soutenir et collaborer avec les associations qui prennent des initiatives sociales et environnementales telles qu'Ecocity et la Coopérative Fanavotana constituent pour la banque un engagement non négligeable, ce qui souligne la détermination et motivation de la SG madagasikara à procéder à cette signature de partenariat avec la Coopérative.

Travailler main dans la main avec Ecocity et la Coopé- rative Fanavotana permet de:valoriser ce 1er maillon de la chaîne de recyclage pour une économie verte et durable, sans lequel le reste ne pourrait agir, recycler des déchets plastiques, qui auront une seconde vie et d'apporter un signal fort quant à notre engagement envers la promotion de la femme puisqu'à travers son activité, La Coopérative Fanavotana crée des emplois pour des femmes vulnérables.

Reflexe écologique

Les engagements RSE impliquent toutes les activités de notre banque, ainsi tous les collaborateurs de la Société Générale madagasikara sont sensibilisés aux recyclages des déchets et aux systèmes de tri.

« La banque se transforme et prend conscience que la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) commence aussi par initier ce réflexe auprès de ses collaborateurs. C'est ainsi que, 30 bacs de tri (plastiques, papiers, organiques et déchets non recyclables) ont été mis en place au sein des locaux de la SG Madagasikara et que le partenariat avec la Coopérative Fanavotana se signe aujourd'hui pour permettre ainsi à nos déchets d'avoir une nouvelle vie. Mais nous ne nous contentons pas simplement de recycler, nous sensibilisons nos collaborateurs à être conscients de leur impact environnemental dans leurs activités quotidiennes et à réduire la production même de déchet afin de s'attaquer à la source du problème » affirme Haingonirina Rakotomavo - directrice marketing et Communication de la Société Générale madagasikara.

Actuellement au sein du siège de la Société générale madagasiakara , les déchets organiques, papiers et plastiques sont 100 % recyclés soit par des partenaires externes, soit en interne comme le cas des déchets organiques qui sont compostés à notre Centre Logistique à malaza et utilisés pour entretenir nos espaces verts et ceux de nos partenaires. Et pour aller encore plus loin dans cette ambition, Société Générale madagasikara, prévoit de déployer dans toutes les agences ce système de tri des déchets afin de véhiculer partout, le reflexe écologique.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X