Gabon: Covid-19 - Menace d'une probable troisième vague

28 Juillet 2021

Selon les prévisions des spécialistes, la troisième vague pourrait apparaître au Gabon entre la fin août et le début septembre. C'est pour parer à cette éventualité que le ministre de la Santé s'est réuni avec les différents acteurs de riposte afin de trouver des stratégies pour faire face à cela.

Le variant delta sévit dans plusieurs pays du monde. Au Gabon, la courbe de contamination décroît (19 cas positifs enregistrés le 26 juillet 2021), mais la vigilance est tout de même recommandée. Afin de ne pas baisser la garde face à cet ennemi invisible, le ministre de la Santé Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a convoqué une importante réunion avec le responsable de la Commission technique et l'ensemble des responsables des différentes sous-commissions du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte de l'épidémie à coronavirus (Copil-Coronavirus).

Il a rappelé à chacun la nécessité de se remobiliser et de redoubler de vigilance afin de parer à toute éventualité d'une troisième vague. La mise en application des acquis des premières et secondes vagues permettrait de faire face à une troisième avec succès. L'assistance présente à cette rencontre a suggéré un certain nombre de mesures, en tenant compte de la dangerosité du variant delta.

Les propositions faites sont entre autres, « le renforcement de la surveillance communautaire avec l'implication des acteurs de la société civile, l'obligation à effectuer le test de dépistage dans les grandes portes d'entrées du pays (zones frontalières) notamment à Bitam. L'application du dispositif de contrôle de l'ADL au niveau de l'aéroport international de Port-Gentil pour les voyageurs internationaux en provenance de Pointe-Noire (République du Congo). Le renforcement du contrôle des voyageurs internationaux par les équipes de la Brigade mixte et l'application par le Copil-Coronavirus du protocole sanitaire mondiale à l'endroit des voyageurs internationaux ».

Bien que les experts prévoient une troisième vague entre fin août et début septembre, la situation épidémiologique actuelle semble être sous contrôle avec tout juste pour l'heure 68 personnes porteuses de la maladie sur l'ensemble du territoire national. Le respect des mesures édictées reste de mise afin de se protéger et de protéger les autres.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X