Congo-Kinshasa: Après 6 mois de formation musclée/EGK - Félix Tshisekedi couronne 25 Officiers de la promotion Etienne Tshisekedi

Inaugurée il y a six mois, soit le mardi 5 janvier 2021, l'Ecole de Guerre de Kinshasa, EGK en sigle, met à la disposition du pays, pour sa première promotion baptisée Etienne Tshisekedi, 25 Officiers supérieurs pour des loyaux services au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et/ou de la Police Nationale Congolaise.

La cérémonie officielle de fin de la première session marquée par la remise des brevets et insignes aux heureux lauréats par le Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu lieu hier, lundi 26 juillet 2021, au Centre Supérieur Militaire situé dans la commune de Ngaliema. C'était en présence de François Pujolas, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la France en RDC, Représentant de son pays, partenaire dans ce projet de renforcement des capacités des Officiers congolais.

Présents également sur le podium d'honneur à cette cérémonie solennelle, le Président de la Chambre haute du Parlement Modeste Bahati Lukwebo, le Ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants, Gilbert Kabanda, le Conseiller spécial du Chef de l'Etat en matière de sécurité, François Beya, le Chef d'Etat-Major des FARDC, le Lieutenant Général Célestin Mbala Munsense et tant d'autres personnalités et officiers militaires.

Devant le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo, le Chef d'Etat-Major des Forces Armées de la République Démocratique du Congo a tenu, dans son mot de circonstance, à remercier la République Française pour son grand apport considérable dans ce projet qui s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération militaire, telle voulue par Félix Tshisekedi et son Homologue Emmanuel Macron. « (... ), la République française a dû jouer un rôle essentiel dans la confection, la planification et la réalisation de ce projet pour lequel nous récoltons les premiers fruits aujourd'hui.

Qu'elle trouve ici toute la reconnaissance de la Nation congolaise pour cette coopération dans le cadre de renforcement des capacités de nos cadres conformément au plan de la réforme dans ce volet », a déclaré Célestin Mbala Munsense, et de poursuivre par des consignes pratiques aux Lauréats pour la meilleure défense du territoire national.

« Je voudrais souligner que si le Commandant suprême a bien voulu créer l'Ecole de guerre au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, sa volonté ultime est plus, de structurer et organiser l'outil de défense de la République Démocratique du Congo afin d'optimiser les capacités de nos Forces armées dans le but de les disposer à se répondre efficacement aux multiples menacés qui écume ce pays, particulièrement sa partie Est».

Le Diplomate français, François Pujolas, dans son mot, a remercié le Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi pour son engagement à redresser le domaine de la Défense congolaise, et a circonscrit l'évènement qui, selon lui, est une avancée très importante dans la dynamique de renforcement des liens d'Amitié entre la France et le République Démocratique du Congo.

Par la même occasion, l'Ambassadeur français a réaffirmé la volonté de son pays à accompagner la RDC dans ce sens. Peu avant la remise des brevets, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Gilbert Kabanda a livré, en quelques lignes, la raison majeure de la création de l'Ecole de Guerre de Kinshasa et a rappelé aux 25 Officiers bénéficiaires, leur mission essentielle après des enseignements de Professeurs de l'Université de Kinshasa et d'ailleurs.

« En sortant d'ici, des fonctions du niveau opératif vous attendent. Assumez-les avec abnégation et rappelez-vous toujours la devise des FARDC : "Ne jamais trahir le Congo". Ce faisant, votre parcours vous donnera la pleine mesure de vos capacités de leader», a épinglé Gilbert Kabanda. Venu le moment tant attendu, le Chef de l'Etat a remis à chacun des lauréats, un brevet, synonyme de fin de cursus militaire au sein de l'Ecole de Guerre de Kinshasa.

Il faut cependant noter que cette l'EGK a été ouverte un certain mardi 5 janvier 2021, avec comme objectifs la structuration et la modernisation l'outil de la défense du pays, une garantie pour la riposte aux attaques des hors-la-loi de partout à travers l'étendue du territoire national.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X