Congo-Kinshasa: Kinshasa 2022 - Les IXès jeux de la Francophonie maintenus du 19 au 28 août

Le Comité national des jeux de la Francophonie (CNJF) s'est opposé à une probable délocalisation des 11ème Jeux de la Francophonie prévue à Kinshasa, en 2022 par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), suite à un rapport publié récemment par celle-ci, pour dénoncer des graves difficultés dans les préparatifs de ces jeux. En effet, selon ce comité d'organisation, ce grand rendez-vous socioculturel aura lieu à la date indiquée, soit du 19 au 28 août 2022.

En dépit du retard accumulé dans l'organisation notamment, en termes des infrastructures, l'organisateur reste formel quant à sa tenue dans la capitale congolaise l'année prochaine.

Pour le CNJF, "l'annulation des Jeux, le retard dans l'exécution des travaux de construction des infrastructures, l'opacité dans la gestion des fonds alloués, l'incohérence dans la gestion au quotidien et tant d'autres griefs d'accusation", serait une volonté manifeste de salir l'image et une mauvaise interprétation du dernier rapport de l'OIF.

A en croire le CNJF, les travaux de construction des infrastructures évoluent normalement sur les sites choisis et que les différents chantiers sont opérationnels jour et nuit sur préfinancement des entreprises exécutantes avec une main d'œuvre congolaise.

"Le prétendu détournement de fonds évoqué n'est qu'une preuve de la mauvaise foi de ceux qui propagent cette nouvelle qualifiée de fake news", a indiqué l'un des organisateurs.

Le CNJF rappelle cependant que, ces Jeux de la Francophonie est une ferme volonté du Président Félix Tshisekedi pour marquer non seulement le retour de la RDC dans le cercle des pays organisateurs des grands événements, pour permettre aussi de mettre en lumière les compétences sportives et culturelles des congolaises et congolais, mais aussi, découvrir les nouveaux talents, créer d'emplois et permettre à ce dernier de se doter d'infrastructures sportives et culturelles appropriées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X