Ile Maurice: Ouverture d'un atelier de travail sur la drogue synthétique et autres drogues

communiqué de presse

Un atelier de travail d'une journée sur la drogue synthétique et autres drogues à l'initiative du ministère de la Santé et du Bien-être a été lancé ce matin au Hennessy Park Hotel par le Ministre de la Santé et du Bien-être, le Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal.

L'atelier, qui fait partie d'une série de 12 ateliers, a vu la participation d'une cinquantaine de personnes, à savoir des médecins, des hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et du Bien-être, des représentants de la force policière et des services pénitentiaires ainsi que des représentants des organisations non-gouvernementales.

L'objectif de cet atelier est de formuler des propositions afin de de mieux protéger les citoyens en particulier les jeunes contre les différentes drogues et autres substances illicites en vue de libérer le pays du fléau de la drogue. Les délibérations de ces ateliers seront par la suite formulées en un document complet pour mieux évaluer la situation actuelle de la drogue dans le pays ainsi que réorienter d'une manière plus efficace les stratégies en ce qui concerne la lutte contre la drogue.

Lors de son allocution, le Dr Kailesh Jagutpal, a souligné l'importance d'un tel atelier qui selon lui, témoigne de son engagement, celui du Gouvernement et celui du dévouement personnel du Premier ministre dans la lutte acharnée contre le trafic de drogue pour parvenir à une société sans drogue. Il s'est attardé sur les différents méfaits et répercussions de la drogue aux familles et à la communauté en général, tout en soulignant la nécessité de sensibiliser les jeunes aux conséquences désastreuses liées à la drogue. Dans ce contexte, il a appelé à un effort concerté de toutes les parties concernées, y compris les ONG, la société civile et les parents, dans la lutte contre la drogue.

Le ministre Jagutpal a également mis l'accent sur la nécessité d'intégrer davantage de dirigeants communautaires, et de divers modèles pour véhiculer des messages antidrogues à l'ensemble de la société et a rappelé que la Harm Reduction Unit de son ministère mène déjà de vastes campagnes de prévention ciblant à la fois les jeunes scolarisés et non-scolarisés.

Il a aussi souligné que son ministère continu à investir davantage dans des traitements spécialisés pour offrir un meilleur service médical ainsi qu'un soutien psycho-social aux victimes de la drogue. Il a conclu en exprimant son optimisme quant à cet atelier de travail qui débouche sur des moyens innovants pour lutter contre le fléau de la drogue dans le pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X