Togo: Au moins un hôpital de référence englouti dans Pegasus par le régime de Faure Gnassingbé

C'est ce que pense enfin l'opposant et président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio.

Le logiciel israélien "Pégasus" utilisé par le régime de Faure Gnassingbé afin d'espionner tous ceux qui mettent le bâton dans la roue du pouvoir de Lomé, aurait coûté 36 milliards de F cfa pour le Togo. Ces chiffres sont donnés par M. Olympio.

Cette affaire d'espionnage concerne religieux, journalistes, acteurs politiques entre autres englobe 300 numéros. Ceci dit, le président du Parti des Togolais donne des informations supplémentaires dans le cadre des dépenses effectuées par le régime pour mettre ce logiciel israélien à sa disposition.

« Pegasus : Chaque téléphone espionné coûte 13 millions FCFA. Au total le Togo a dépensé en 5 ans 36 milliards pour surveiller des personnalités politiques et de la société civile », a tweeté Nathaniel Olympio, qui pense qu' « avec cette somme-là, on aurait pu construire un hôpital de référence ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X