Cote d'Ivoire: Rentré d'exil le 9 juillet - Dr Boga Gervais sous contrôle judiciaire

Le Président de la République, Alassane Ouattara, et l'ancien Président, Laurent Gbagbo, ont eu, le 27 juillet 2021 au Palais Présidentiel d'Abidjan, un entretien
28 Juillet 2021

Le président-fondateur de la Fondation ivoirienne pour l'observation et la surveillance des Droits de l'Homme et de la vie publique (Fidhop), Dr Boga Sako Gervais a été mis sous contrôle judiciaire à la suite d'une audition par le juge d'instruction, le mardi 27 juillet 2021.

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, ses avocats Me Roselyne Aka-Sérikpa et Me Hervé Gouaméné ont relevé les chefs d'accusation qui se résument en des déclarations concernant le 3e mandat et la création du Conseil national de transition (Cnt).

Lors de son exil, Dr Boga Gervais avait déclaré que « le 3e mandat d'Alassane Ouattara n'est pas consommé car il n'est plus Président ». « Le 3e mandat d'Alassane Ouattara n'est pas consommé. S'il pense gouverner tranquillement pendant les cinq prochaines années, il se trompe. Pour la Fidhop et Gradhh Afrique, depuis le 1er novembre 2020, il n'est plus le Président de Côte d'Ivoire », a-t-il déclaré à la presse à Paris le 10 janvier 2021.

« S'il ne veut pas de la paix et de la réconciliation, le combat se poursuivra. Nous mènerons le combat jusqu'au bout, mes amis et moi Dr Boga », a-t-il averti.

Après dix ans d'exil, Dr Boga Sako Gervais est rentré en Côte d'Ivoire le vendredi 9 juillet 2021. Il s'est engagé dans le processus de réconciliation en ces termes : « Je m'engage à travailler, très activement, pour la réconciliation et la paix entre tous les Ivoiriens vivant en Côte d'Ivoire. Car la Côte d'Ivoire doit devenir un havre de paix et de bonheur pour l'humanité. »

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X