Congo-Brazzaville: Covid-19 - Les responsables des établissements de loisirs sensibilisés à la vaccination

Les gérants et propriétaires des hôtels, des salles de jeu et autres sites touristiques et de loisirs de Brazzaville ont été édifiés, le 27 juillet, sur la nécessité d'adhérer à la campagne de vaccination contre le coronavirus.

Protéger la vie des acteurs du secteur des loisirs ainsi que celle de toute la population dans le strict respect des lois et règlements de la République, tel est le message véhiculé lors de la rencontre. Les deux principaux orateurs, à savoir le directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Loisirs, Mathieu Mouloungui et le directeur du programme élargi de vaccination, Alexis Mourou Moyoka ont persuadé les participants sur le bien-fondé de la vaccination.

« En octobre 2018, nous avons vacciné, en une semaine, un million cent quatorze mille personnes à Pointe-Noire lors de la survenue de la fièvre jaune. Je ne comprends pas pourquoi les gens fuient le vaccin contre la Covid-19. Ce vaccin nous protège et nous permettra de retrouver notre vie normale. Il n'y a aucun mal à se faire vacciner », a expliqué Alexis Mourou Moyoka.

Dans son allocution, Mathieu Mouloungui a rappelé que selon une enquête réalisée en 2017, la plupart des établissements touristiques exercent leurs activités au mépris des lois en vigueur. Il a ainsi demandé aux responsables des lieux de loisirs d'adopter une attitude dynamique et responsable afin de poursuivre normalement leurs activités.

« La vaccination est à nos jours la seule solution qui nous permettra de retrouver le rythme normal dans les différents lieux de loisirs. Notre préoccupation est de voir vos activités exceller mais, pour ce faire, vous devez respecter la règlementation en vigueur », a indiqué Mathieu Mouloungui.

Ainsi, séance tenante, plusieurs participants à ce moment d'échange ont pris leur première dose de vaccin contre le coronavirus.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X