Congo-Kinshasa: Conditions carcérales - La FBCP salue la position du ministre des Droits humains

L'ONG réitère, à cette occasion, sa demande au gouvernement congolais d'améliorer les conditions des prisonniers et détenus préventifs.

Dans un message du 28 juillet 2021, la Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP) félicite le ministre des Droits humains de la République démocratique du Congo (RDC) qui a dénoncé, dans une des éditions du magazine Jeune Afrique, le mauvais état des bâtiments des services carcéraux, la lenteur dans la procédure judiciaire ainsi que les mauvaises conditions des prisonniers et prévenus préventifs.

Cette ONG, qui rappelle ses remarques faites en rapport avec cette situation dans le plaidoyer qu'elle mène depuis plusieurs années déjà, dit continuer à exiger au gouvernement congolais l'amélioration des conditions des prisonniers et détenus préventifs. La FBCP attend, entre autres, du gouvernement le désengorgement des prisons et autres maisons d'arrêt à travers le pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X