Maroc: Le pays a réalisé des efforts considérables sur le plan international pour réaffirmer sa souveraineté sur le Sahara (Experte)

Rabat — Le Maroc a réalisé des efforts considérables sur le plan international pour réaffirmer sa souveraineté sur le Sahara et soutenir la proposition d'autonomie pour les provinces du Sud, a indiqué la présidente du Centre international pour la diplomatie et chargée des études stratégiques au sein du Réseau africain des experts en politiques de la jeunesse, Karima Ghanem.

Mme Ghanem, qui était l'invitée, mercredi, de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine (RIM RADIO), a souligné que le Maroc a vaincu grâce à sa diplomatie proactive sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notant que le Royaume a consacré de nouveau la reconnaissance internationale et africaine de la marocanité du Sahara marocain, surtout suite à la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara.

Le Royaume a également réussi à consolider ses relations et à promouvoir un dialogue continu, notamment avec les pays anglophones et les pays d'Afrique australe à travers l'ouverture de leurs consulats, a-t-elle estimé, notant que la diplomatie consulaire fait partie des approches adoptées par la diplomatie marocaine, en particulier au cours des deux dernières années, grâce à l'intensification des efforts continus de la diplomatie royale et officielle qui a enregistré d'importants résultats.

Et de poursuivre qu'"au regard du droit international, l'ouverture de consulats dans un pays donné est une reconnaissance tacite de sa souveraineté administrative et juridique", notant que la souveraineté du Maroc sur les provinces du Sud est incontestable.

A cet égard, Mme Ghanem a évoqué l'annonce faite mardi par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Malawi, Eisenhower Nduwa Mkaka, concernant l'ouverture, jeudi, d'une représentation consulaire de son pays à Laâyoune.

Sur ce sujet, la présidente du Centre international pour la diplomatie a relevé que l'ouverture du consulat du Malawi -un pays membre de la Communauté de développement de l'Afrique australe composée de 16 pays africains et présidée par l'Afrique du Sud- portera à 24 le nombre de représentations diplomatiques inaugurées à Laâyoune et Dakhla, dont 18 représentent des pays africains.

Mme Ghanem a en outre souligné que le Centre international de la diplomatie célèbre cette année son dixième anniversaire, ajoutant que ces années ont été riches en réalisations en faveur de la défense du Maroc, notamment après son retour au sein de l'Union africaine.

La spécialiste a par ailleurs expliqué qu'après le retour du Maroc au sein de l'Union africaine, le Centre a réussi à accompagner la politique de l'Etat et a adopté une approche de politique de développement en nouant des partenariats avec un groupe de pays africains, notant que ces partenariats se sont avérés efficaces dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Le centre a œuvré sur une stratégie pour renforcer la coopération Sud-Sud, a relevé Mme Ghanem, notant, dans ce sens, que plusieurs jeunes associations et acteurs ont bénéficié d'un encadrement afin qu'ils puissent représenter le Royaume dans les forums continentaux.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X