Togo: La menace B et C

28 Juillet 2021

L'hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d'infection serait de 15%.

'L'hépatite fait rage notamment dans les régions allant de Sotouboua à Dapaong', a indiqué mercredi Mathieu Kponou Tobossi, expert en phyto-hépatologie.

Le gouvernement togolais et l'OMS ont réitéré mercredi, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre les hépatites, leur appel à se faire dépister à temps pour éviter les complications.

Les hépatites sont dues à des virus altérant le foie. B et C : ces deux lettres désignent les deux formes virales les plus fréquentes. L'une comme l'autre risquent de devenir chroniques et d'entraîner de graves complications comme une cirrhose ou un cancer du foie.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X