Togo: Des malfrats dans les mailles de la Police nationale

Saisie le 08 juillet 2021 par citoyen victime du vol de moto, la Police Nationale après investigation a arrêté 5 malfrats dont quatre présumés criminels, tous de nationalité nigériane, et un présumé voleur de moto de nationalité togolaise, ce 22 juillet 2021.

Après avoir écouté les faits relatés par le plaignant, la Police sans tarder s'est mise à la suite de ces individus mal intentionnés organisés en bande et qui fonctionnent suivant des stratégies bien dressés.

D'ores et déjà, la Police informe la population sur la nouvelle stratégie de ces délinquants. « Pour voler une moto à son conducteur, le nommé AMOU se positionne au bord d'une voie publique avec comme passager un de ses complices. Le troisième larron vient ensuite se placer à leur côté, se faisant passer pour un client attendant un autre conducteur de taxi-moto. Lorsqu'ils ciblent un engin neuf, le nommé AMOU invite son conducteur à l'aider en transportant le soi-disant client en attente, qu'ils présentent généralement comme un individu fortuné désirant faire des courses à Lomé.

Une fois qu'il se fait remorquer, ils effectuent ensemble quelques courses en ville avant de proposer un rafraîchissement, en guise de récompense, à leur cible. Cette dernière, sans le savoir, accepte de se faire servir une boisson ou des aliments dans lesquels ils ont pris soin de mettre des substances dont les effets sont d'endormir le consommateur.

Quelques minutes plus tard, la victime s'assoupit, laissant sa moto à la merci des voleurs, qui par la suite, se débarrassent des plaques d'immatriculation, modifient les numéros de châssis et de moteur, afin de produire une frauduleuse immatriculation », a rapporté la Police Nationale sur sa page Facebook.

Vigilance donc !

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X