Ile Maurice: HSC -Lle délai de proclamation des résultats scandalise

Partagez cet article

Alors que les résultats des examens du School Certificate seront connus le jeudi 12 août comme annoncé sur le site Web de Cambridge, ceux du A Level et du Higher School Certificate (HSC) provoque la grogne des parents. Ces derniers ont appris que Cambridge communiquera les résultats de ces examens au Mauritius Examinations Syndicate (MES) le 10 août. Mais le MES a fait savoir qu'il publiera ces résultats le 17 septembre, sans aucune explication aux parents qui s'interrogent sur la raison pour laquelle les autorités concernées, soit le ministère de l'Éducation et le MES, ont besoin de plus de cinq semaines pour les publier.

Des parents concernés trouvent cela scandaleux car ils expliquent que ce délai n'est pas sans conséquence pour les collégiens qui souhaitent s'inscrire dans une université britannique ou autre en Europe car la date du 17 septembre est trop tard pour The Universities and Colleges Admissions Service (UCAS) et ses équivalents. L'organisation britannique, qui gère le processus de candidature pour les universités britanniques, et d'autres institutions demandent aux jeunes qui souhaitent faire leur entrée à l'université cette année de reporter leur inscription à l'année prochaine.

Il nous revient que même les tentatives pour obtenir les résultats plus tôt et transmis directement aux universités en effectuant un paiement prioritaire (comme le permet le règlement de Cambridge) auraient été bloquées par le MES. Selon une source au ministère de l'Éducation, cette décision a été prise au sein du MES. «Du côté du ministère, nous sommes conscients du problème que cela pourrait engendrer pour certains élèves qui vont rédiger leur candidature pour des universités, mais c'est la décision du MES.»

Le ministère de l'Éducation ne peut-il pas intervenir ? Selon nos sources, il y aurait des raisons «valables» à cette décision. Lesquelles ? Nous avons tenté de contacter la directrice du MES, mais nos appels sont restés sans réponse.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X