Cote d'Ivoire: Enquête démographique et de santé - L'édition 2021 a démarré

28 Juillet 2021

L'hôtel Belle Côte à Cocody a servi de cadre à la cérémonie de lancement le 28 juillet.

Le processus de réalisation de l'Enquête démographique et de santé (Eds-Ci) pour l'année 2021 du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) en Côte d'Ivoire a démarré officiellement le 28 juillet.

Les travaux ont été lancés à l'hôtel Belle Côte à Cocody, par Doffou N'Guessan, directeur général (Dg) de l'Institut national de la statistique (Ins), représentant la ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba. L'étude vise à récolter des données relatives à l'accès des populations aux services sociaux de base, au taux de fécondité.

Il s'agit donc de répondre aux besoins en données pour planifier, suivre et évaluer les programmes de santé, de population et de protection des individus, en particulier les plus vulnérables que sont les femmes et les enfants.

Il s'agit également de produire des données de bonne qualité sur les indicateurs pour le suivi et l'évaluation des Objectifs de développement durable (Odd), du Plan national de développement (Pnd 2016-2020), de la Politique nationale de développement de la santé (Pnds 2016-2020), de la Politique nationale de population (Pnp 2016-2020) et d'autres cadres nationaux et internationaux de développement.

Dans sa communication, Doffou N'Guessan a indiqué que 184 auditeurs seront sélectionnés au bout d'un mois de formation à laquelle prennent part 217 personnes dont 54 pour les prélèvements de sang anthropométries, 117 enquêteurs et enquêtrices, 23 chefs d'équipe.

Le Dg de l'Ins a indiqué que les travaux préparatoires ont permis d'élaborer les outils de collecte et informatique. Doffou N'Guessan a également exprimé la gratitude du gouvernement aux partenaires techniques et financiers, notamment la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (Bad) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Pour sa part, Soukeynatou Fall, représentant le premier responsable du Bureau de l'Unicef en Côte d'Ivoire, a dit l'attachement de son mandat à la production de données fiables pour le suivi-évaluation de l'ensemble des programmes conduits par l'institution onusienne.

Il a donc dit vouloir compter sur le professionnalisme et l'entière disponibilité des auditeurs à qui elle a transmis les félicitations et les remerciements du Représentant de l'Unicef en Côte d'Ivoire.

La rencontre a enregistré la participation d'Oumar Sako, représentant le Dg du Plan et de la lutte contre pauvreté et d'Augustin Koffi, représentant le Dg de la santé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X