Afrique: Activité économique mondiale - La tendance haussière s'accentue

En mai 2021, l'activité économique mondiale a accentué sa tendance haussière. Selon la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao), les campagnes de vaccination, qui se sont accélérées notamment dans les pays avancés et en Chine, combinées à l'aide offerte par plusieurs gouvernements pour soutenir les ménages et les entreprises, ainsi que le maintien de conditions de financement favorables par les banques centrales, continuent de soutenir la dynamique de reprise économique.

Aux Etats-Unis, le rythme soutenu de croissance de l'activité économique s'est maintenu en mai 2021, note la Bceao dans sa dernière « Note mensuelle de conjoncture économique ». Le rebond de l'activité traduit, d'après le rapport, les effets positifs de l'avancée de la campagne de vaccination et de l'assouplissement des mesures de distanciation sociale en vigueur face à la crise sanitaire du coronavirus. En effet, « l'indice composite des directeurs d'achat (Pmi) a progressé, passant de 63,5 points en avril à 68,1 points en mai 2021.

Dans la zone euro, grâce à la levée progressive des restrictions sanitaires, la reprise observée au premier trimestre 2021 s'est renforcée en mai de la même année, comme en témoigne l'indice Pmi composite qui s'est établi à 56,9 points, après 53,8 points en avril 2021. L'économie britannique a, de son côté, connu un regain de dynamisme, en lien avec le renforcement des nouvelles commandes, notamment dans le secteur manufacturier.

En effet, l'indice Pmi du secteur industriel est remonté à 65,6 points, après 60,9 points en avril. Au Japon, l'activité économique s'est améliorée d'un mois à l'autre, en lien avec la bonne tenue du secteur des services qui a bénéficié d'une remontée des commandes. L'indice Pmi des services passe de 49,3 points en avril à 50,4 points en mai 2021.

Tout de même, la Bceao souligne qu'au niveau des pays émergents, l'activité économique s'est globalement orientée à la baisse, du fait de la résurgence de cas de contaminations à la Covid-19. En Chine, indique-t-elle, l'activité économique a connu un ralentissement, avec un indice Pmi composite passant de 54,7 points en avril à 53,8 points en mai 2021. En Inde aussi, l'économie est contrainte par la dégradation de la situation sanitaire, avec un indice Pmi composite passant en zone de contraction à 48,1 points contre 55,5 points en avril 2021.

Par ailleurs, l'institution fait savoir que dans les pays voisins de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (Uemoa), l'activité économique a poursuivi son trend haussier, notamment au Nigeria où l'indice des directeurs d'achat (Pmi) de Stanbic IBTC Bank Nigeria passe de 52,9 points en avril à 54,4 points en mai 2021. A l'en croire, au Ghana, l'indice Pmi composite est passé à 51,5 points en mai 2021.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X