Congo-Kinshasa: Grogne à Transco - Les grévistes reprennent du travail après l'intervention de Chérubin Okende

Les agents de la Société Transport au Congo TRANSCO ont décidé de reprendre le travail ce mardi 27 Juillet 2021 après l'intervention du Ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement.

En effet, après une journée tendue à Transco, Chérubin Okende a reçu les revendications d'une délégation d'agents de cette entreprise et a promis des décisions qui s'imposent dans les 48h.

Bien avant, le Ministre de tutelle était descendu aux sièges de cette entreprise des Transports à Limete et Masina pour s'imprégner de la situation. Sur place, il s'est adressé aux agents surchauffés. Quelques agents qui ont été interpellés par la police lors de ces manifestations, ont tous été libérés grâce à l'intervention du ministre dans le but de préserver la paix sociale.

Dans un autre chapitre, toujours au niveau du Ministère des Transports, c'est depuis le lundi 26 juillet 2021 que les membres de la commission de discipline chargée du dossier du Directeur Général suspendu Patient Saiba Tambwe ont été présentés au DG ai Olivier Manzila et installés à l'Office de gestion du fret multimodal par le Directeur de Cabinet de Chérubin Okende.

Cette commission de discipline instituée par le Ministre des transports, voies de communication et de désenclavement est composée de 7 membres venus de la présidence de la République, de la primature, du cabinet du ministre des transports, voies de communication et de désenclavement et du secrétariat général aux transports. Ils travailleront sur place à l'Ogefrem en toute indépendance sur des faits de faute grave mis à charge de patient Sayiba suspendu le 9 juillet dernier par le ministre des transports, voies de communication et de désenclavement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X