Congo-Kinshasa: Réduction des cas de contamination Coronavirus - Muyembe insiste sur le respect des gestes barrières

Le Docteur Jean-Jacques Muyembe, Coordonnateur du Secrétariat Technique de la riposte contre la Covid-19, a fait savoir à travers un point de presse tenu la semaine dernière à Kinshasa, que la RDC enregistre une diminution progressive de cas de contamination au Coronavirus. Cependant, il insiste tout de même sur le respect des gestes barrières.

L'intensification de la sensibilisation au respect de gestes barrières ainsi que la poursuite de la campagne de vaccination ont permis au Gouvernement de contenir la progression de la troisième vague et d'améliorer les capteurs dans la lutte contre la propagation de ce virus mortel. Mais, la vigilance reste de mise pour éviter une 4ème vague de cette pandémie.

"Nous sommes maintenant à la troisième vague, elle a été effrayante par le nombre de cas et par la gravité de la maladie. Nous avons déjà entamé la phase descendante de cette vague. Je suis convaincu que cette baisse de cas est due avant tout aux mesures que le secrétariat technique à mise en place et surtout au respect de ces mesures par l'ensemble de la population", a déclaré le Dr Jean-Jacques Muyembe.

En outre, il a également salué l'implication des forces de l'ordre et de tous les services compétents qui ont contribué à la mise en œuvre des mesures édictées pour que les gestes barrières soient respectés.

Pour le Docteur Muyembe, depuis le début de l'épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul est de 47.174 cas confirmés, dont 47.173 et 1 cas probable. Au total, il y a eu 1.021 décès et 29.389 personnes guéries. 78.871 personnes ont reçu le vaccin Astrazeneca dans 13 provinces jusqu'au 10 juillet dernier.

Signalons que le Ministre de la Santé publique, Jean-Jacques Mbungani, avait lancé une alerte au cours d'une conférence de presse tenue le 15 juillet dernier, en présence du Ministre de la Communication de la République Démocratique du Congo concernant la rupture de stock du vaccin Astrazeneca, un vaccin qui serait jusque-là autorisé par les autorités congolaises contre la Covid-19. Une rupture qui intervient au moment où le pays enregistre une diminution du taux de contaminations liées à cette maladie.

Néanmoins, selon des sources officielles, la RDC va procéder à l'introduction progressive d'autres types de vaccins contre la Covid-19, dont Covax, Pfizer...

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X