Madagascar: Trafic de drogue - Des prévenus sous haute surveillance

Un présumé dealer de drogue dure se trouve sous le feu des projecteurs ces derniers jours. Il a été mis en détention préventive, à Antanimora, le 6 juillet avec cinq Nigériens et d'autres Malgaches soupçonnés d'avoir formé un réseau de trafiquants de cocaïne, d'héroïne, d'amphétamine, de skunk et d'ecstasy dans la capitale. Or, les 12 et 13 juillet, ses comptes facebook étaient restés actifs. Des photos y ont été publiées et des commentaires écrits sur ses murs.

Une série de vérifications a été effectuée en passant par la police judiciaire, le ministère public jusqu' à l'administration pénitentiaire.

Les personnes qui sont derrière les comptes attendent d'être identifiées. Le mis en cause, quant à lui, est bel et bien enfermé à la maison centrale, placé sous mandat de dépôt avec ses présumés coauteurs. Ils attendent leur procès qui se tiendra vers la dernière semaine d'août si aucun changement n'aura lieu.

La semaine passée, un autre Nigérien et dix Malgaches ont été également incarcérés pour détention de dix grammes de cocaïne. Un coup de filet de la police du premier arrondissement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X