Madagascar: Statistiques - Les impacts du coronavirus à la loupe

Il ne s'agit pas d'une révélation au sens propre du terme. Car tout le monde sait à quel point la crise sanitaire a étouffé les activités économiques, toutes professions confondues. Même si certains secteurs ont pu s'en sortir. Alors que d'autres, comme le tourisme, continuent de payer un lourd tribut des séquelles laissées par la contamination au coronavirus.

N'empêche, l'Instat sous l'égide du ministère de l'Économie et des finances, MEF, avec le soutien technique e t financier de la Banque mondiale, va révéler les traits essentiels de ces séquelles par visioconférence. Cette enquête a quand même le mérite d'exister pour en savoir davantage.

D'autant que le panel a été composé de 943 entreprises lors de la première vague du confinement, puis de 1 994 pour la seconde. Ce qui confère à cette étude chiffrée une certaine crédibilité. Qu'elle puisse inspirer les autorités sur les mesures à prendre. Car les différents plans échafaudés, mitigation- Marshall-multisectoriel de relance- n'ont pas eu l'effet escompté.

Dans l'Hexagone, toutes proportions gardées, par exemple, Air France a bénéficié de sept milliards d'euros d'aides financières, quatre de la part de le. État, trois avec des banques associées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X