Madagascar: RN4-Andranovelona - Un accident de voiture tue six personnes

Deux enfants de moins de dix ans et quatre adultes ont péri dans un accident impliquant un taxi-brousse, hier, sur la RN4, à Andranovelona. Un excès de vitesse a été constaté.

Un bébé de sexe féminin de douze mois, un garçon de 10 ans et quatre adultes ont trouvé la mort dans un terrible accident de la route survenu, hier vers 5 heures du matin, à deux kilomètres d'Andranovelona, sur la RN4.

La gendarmerie nationale a également constaté six blessés. Ils sont respectivement soignés dans les hôpitaux d'Andranovelona, d'Ankazobe et de Bejofo. L'équipe médicale n'était pas en mesure de dévoiler leur pronostic vital, hier.

Les victimes, sauf une, se trouvaient à bord d'un taxi-brousse de zone nationale, une Mercedes Sprinter, venant de Mahajanga vers la capitale. Le chauffeur aurait roulé à vive allure en abordant Andranovelona. Or, un cycliste pédalait devant lui. Un camion est venu en sens inverse quand il a effectué une manœuvre de dépassement.

Le conducteur a tenté de freiner mais il a accroché le cycliste. Celui-ci est décédé sur le coup. Sa bicyclette est complètement détruite.

Origine

Après le choc, le taxibrousse s'est déporté vers sa gauche pour faire plusieurs tonneaux hors de la chaussée. Son pare-brise, sa portière latérale et son porte-bagage se sont détachés. Ses vitres ont volé en éclats. Les bagages des passagers ont été projetés dans les buissons. Les dégâts matériels ont été très importants.

Les blessés ont été évacués par des automobilistes qui ont passé sur le lieu du drame. La gendarmerie présente au constat a attribué l'origine de l'accident à un excès de vitesse, selon le rapport parvenu au commandement.

« Le garçon décédé est le fils de notre amie commerçante en face de l'église catholique de Mahabibo (ndlr: à Mahajanga). Son père a voyagé avec lui. Sa mère est restée sans voix en apprenant l'accident », rapporte une source civile.

Les familles de toutes les victimes ont été informées. Un des défunts a déjà été récupéré, a indiqué notre interlocuteur à l'hôpital d'Ankazobe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X