Madagascar: Revy cruiser - Une cinquantaine de bikers réunis sur la Rocade Iarivo

Parade des motards, samedi, à travers la capitale. Le tout dans une ambiance conviviale qui appelle, d'ores et déjà, à une deuxième édition.

13 heures au By-Pass à Iavoloha : le parking de la station Jovena commence à se remplir de machines, aussi belles et bruyantes les unes que les autres. Va pour le Revy Cruiser. Une initiative de quelques bikers qui apprécient ce style de conduite si particulier.

13h45 : un quart d'heure avant le départ, ils sont une cinquantaine au total. Des customs pour la plupart, mais aussi quelques néo-rétros. Des HarleyDavidson pour la majorité, mais aussi des Triumph, Yamaha, Honda ou encore Benelli. On en a vu de toutes les couleurs et de toutes les cylindrées. D'une grosse Harley-Davidson Fat Boy 1450 identique à celle du film Terminator 2 à une compacte Yamaha Virago 750, en passant par une Benelli Leoncino 500. S'il fallait trouver un mot d'ordre, ce serait « unis dans la diversité autour de la passion pour la moto ».

Chant motorisé

14 heures : lancement de la balade. Direction la nouvelle rocade, après un détour par le rond-point d'Ambohimangakely. Le Revy Cruiser restera à jamais dans l'histoire de la moto sur l'île, comme étant la première parade à arpenter la Rocade Iarivo, un mois après l'inauguration de celle-ci.

Les Harley-Davidson s'en sont donné à cœur joie. Avec la sonorité si particulière de leurs V-twin. VRoad, Sportster, Fat Boy et autres modèles mythiques de la firme de Milwaukee (États-Unis), elles ont offert une musique magnifique tout au long des huit kilomètres jusqu'à Andranobevava. Le chant motorisé s'est poursuivi sur la rocade Tsarasaotra jusqu'à la destination finale à Andohatapenaka, agrémenté par les ronflements des autres motos comme cette superbe Triumph Commander.Cette passion a été à l'origine d'une véritable communion entre les motards qui ont répondu présent pour ce Revy Cruiser. D'où l'ambiance chaleureuse et conviviale observée au départ, qui s'est poursuivie durant l'after à Andohatapenaka.

Road King

On en a eu plein les yeux samedi. Au milieu de ce défilé mémorable, une machine a particulièrement attiré notre attention. S'il fallait élire un coup de cœur, ce serait certainement cette HD Road King 1600. Une véritable merveille mécanique et esthétique. Pendant qu'on bavait devant la beauté de l'américaine, un inconditionnel de la marque s'est approché pour souffler : « La Road King est littéralement la reine des cruisers. » Et il avait parfaitement raison.

Ce Revy Cruiser fut une réussite sur toute la ligne, vu l'affluence et l'ambiance. Les motards de la capitale apprécient énormément ce genre de rassemblement. Et ils n'attendent que le fameux « sika tokana » pour se retrouver le temps d'un après-midi ou d'une journée. D'ores et déjà, une deuxième édition est en gestation, vers une destination en dehors d'Antananarivo cette fois-ci.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X