Ethiopie: Les rebelles tigréens poursuivent leur avancée

Plus de huit mois après le début du conflit, l'ancien pouvoir régional et ses forces ont repris une grande partie de la province et sont maintenant entrée dans la province voisine, la zone Amhara. Les rebelles revendiquent plusieurs succès et promettent de continuer leur percée.

Les rebelles affirment continuer leur avancée en territoire Amhara. Ce week-end, ils ont revendiqué la prise d'une première ville, Adi Arkay, sans pour autant s'arrêter là. Leur porte-parole affirme désormais que des localités à plus de 100 km au Sud, comme Bere Mariyam, Chew Ber et enfin Zarima ont été prises.

« On va continuer à avancer dans toutes les directions. On ira aussi loin que nécessaire. Nous continuerons de pousser tant qu'il y aura de la résistance », a déclaré Getachew Reda. Des informations difficiles à vérifier car les communications sont coupées dans la zone.

En tout cas, les autorités amharas dénoncent des mensonges et parlent de défaites militaires rebelles. Leur président a toutefois appelé les jeunes amharas à s'armer et à combattre. Agegnehu Teshager a demandé une « mobilisation de tous ceux qui possèdent des armes, pour s'engager dans une mission de survie ». Plusieurs sources locales ont alors vu des jeunes volontaires se porter volontaires pour combattre.

Si les informations des forces rebelles sont avérées, alors elles démontreraient une avancée rapide vers la ville stratégique de Debark. Cette localité habituellement utilisée par les touristes amateurs de randonnée, se trouve tout près des monts Simien qui culminent à plus de 4 500m. Une géographie complexe, même si les rebelles tigréens ont l'habitude de ce genre de terrain. Cette chaîne de montagne forme une sorte de barrière naturelle avant une descente vers le Sud, et Gondar elle-même, grand centre urbain de la région Amhara.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X