Congo-Kinshasa: V.Club - Katende Mutombo désavoué à la FECOFA

L'homme voulait vraisemblablement se faire passer pour le président de coordination de la grande famille de l'AS V.Club, alors qu'il n'est que le président d'une petite section de boxe.

Adolphe Katende Mutombo, c'est de lui qu'il s'agit, a écrit le 13 juillet dernier à la Fédération congolaise de football association (FECOFA), en qualité de président des boxeurs de V.Club, pour solliciter la domiciliation de Vita Club au stade Kitele et/ou Massamba pour ses matches des interclubs de la Caf, édition 2021-2022, le stade des Martyrs étant fermé.

La Fecofa a reçu la lettre, elle l'a analysée et ne lui a pas répondu. Elle a plutôt répondu à quelqu'un d'autre, en la personne de Vicky Ndunga, président de la section football : «monsieur le président de la section football de V.Club, nous vous faisons observer qu'en vertu de l'article 79 des RGS/FECOFA, Monsieur Katende Mutombo, Vice-président en charge de la section boxe, signataire de droite de votre lettre précitée en marge, n'est pas correspondant qualifié pour engager la section football de votre club, en ce que non seulement il n'est pas l'adjoint attitré qui peut remplacer la présidente suivant l'ordre de préséance, mais surtout, il n'a aucune relation avec la section football. En conséquence, votre demande est rejetée », a réagi la Fecofa, désavouant ainsi Katende Motumbo Adolphe, qui croyait bien faire au nom du club.

La grande question reste celle de savoir pourquoi s'est-il permis de signer une telle lettre qui ne relève pas de ses compétences ? Il y a-t-il eu l'intention d'usurper le pouvoir ? N'a-t-il pas été autorisé quelque part ? Voilà l'image que reflète V.Club à ce jour, pratiquement, une année après le départ du Général Gabriel Amisi Kumba Tango Four.

La dernière Assemblée Générale Ordinaire, faut-il revenir, a ressemblé à une sorte de jungle, où chaque leader s'est amené avec un effectif excessif de ses acolytes. Ce qu'on n'a pas vu depuis les 13 dernières années du règne de Gabriel Amisi.

Stade des Martyrs en réhabilitation

Pour ce qui concerne le stade des Martyrs fermé par la Fifa, V.Club ne devrait pas encore perdre totalement espoir de jouer ses matches à domicile là-bas.

Le Ministre des Sports et Loisirs Serge Nkonde Tshembo s'est mis depuis quelques semaines au four et au moulin pour la réhabilitation de ce bijoux. L'objectif, permettre non seulement aux Léopards de la RDC engagés aux éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, de jouer leurs matches à domicile sur place à Kinshasa, mais aussi aux clubs kinois : l'AS V.Club et DC Motema Pembe qualifiés pour les prochaines compétitions interclubs de la CAF.

Les vestiaires (internationales et nationales) sont en train d'être ménagés; les entrées des équipes étrangères ; l'air de jeu ; la mise en place d'un équipement complet de banc de touche ; la mise en place des sièges ; un département de communication et une salle de conférence et aussi, la lumière.

L'objectif de ces travaux, disait Serge Nkonde, c'est de revêtir ce grand temple du football congolais une nouvelle robe dans un bref délai, à l'image d'un stade Standard qui répond à tous les normes de la Fédération internationale de football association (FIFA). V.Club peut encore croire jouer ses matches sur place à Kinshasa.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X