Cote d'Ivoire: UPU Abidjan 2021/Roger Adom - « La Côte d'Ivoire est prête pour abriter l'événement »

29 Juillet 2021

La Côte d'Ivoire abrite le 27è congrès de l'Union postale universelle (Upu), du 9 au 27 août 2021, autour du thème : « L'avenir du secteur de la poste face aux enjeux de la digitalisation ». Ce congrès dont le slogan est « L'Afrique vous invite, la Côte d'Ivoire vous accueille » était prévu en 2020 mais a été reporté en 2021, en raison de la pandémie du Covid-19.

C'est pour faire le point des préparatifs à quelques jours de cet événement que le ministre de l'Economie numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, Roger Félix Adom, a animé une conférence de presse le mercredi 28 juillet 2021, à l'immeuble Postel 2021, à Abidjan-Plateau.

Selon lui, la Côte d'Ivoire est fin prête pour organiser cet événement. « Nous avons testé la connectivité entre Abidjan et toutes les capitales du monde pour nous assurer que toutes les personnes qui vont se connecter auront une bonne qualité de réseau, tous les tests ont été bons et validés par le bureau de l'Upu. Nous avons la capacité à organiser en présentiel. Nous avons reçu la visite des émissaires de l'Upu à Abidjan, les mois de mai et juin. Ils ont testé la partie sécuritaire, technique, sanitaire et l'hébergement », a-t-il déclaré.

Sur le chapitre de l'hébergement, le ministre Roger Adom a indiqué : « nous attendons 700 congressistes mais nous avons une capacité de plus de 1800 chambres disponibles. Autant dire que nous avons la capacité de recevoir un nombre important de participants. Donc ceux qui veulent venir à Abidjan dans le cadre de ce congrès, sont attendus. Ils pourront profiter de l'hospitalité ivoirienne ».

Au niveau de la sécurité, Roger Adom a rassuré les congressistes que son département travaille en collaboration avec le ministère de la Sécurité pour garantir la sécurité durant cet événement. Sur le plan sanitaire, « la Côte d'Ivoire est un pays qui a su jusque-là juguler la pandémie du Covid-19 et a pris des dispositions pour faire respecter les mesures barrières pendant ce congrès », a rassuré le ministre.

C'est à juste titre qu'il a exprimé sa gratitude au Président de la République, Alassane Ouattara, qui a pesé de tout son poids pour que tous les acteurs du secteur aient envie de se retrouver en Côte d'Ivoire. Avant d'indiquer que la Côte d'Ivoire est un pays de paix et d'ouverture.

D'ailleurs, « ces dernières semaines, la Côte d'Ivoire a augmenté de cotations sur les marchés économiques en figurant en 3è position des pays africains », a-t-il dit.

Rappelons que la Côte d'Ivoire est le deuxième pays africain à abriter cet événement, après l'Egypte en 1934 (10è congrès), soit 87 ans après. 192 pays participent à ce rendez-vous d'Abidjan. 750 personnes sont attendues en présentiel et 2000 en visioconférence.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X