Afrique: Paix et stabilité - Les activités de la FPU relancées au Congo

En visite de travail à Brazzaville, le président directeur général de la Fédération pour la paix universelle (FPU) d'Afrique centrale, Jean-Pierre Kadima Mundadi, a échangé le 28 juillet avec le président du Sénat Pierre Ngolo sur la relance des activités de la FPU en République du Congo.

Jean-Pierre Kadima Mundadi a informé le président de la chambre haute du Parlement des dernières activités menées par la FPU section Congo-Brazzaville, notamment le lancement le 8 juillet dernier de l'Association internationale des parlementaires pour la paix (AIPP-Congo) dont le bureau provisoire est dirigé par le premier questeur du Sénat, Roger Edouard Okoula.

« Il fallait présenter au président du Sénat ce qui a été fait... par les sénateurs et les députés sur la relance de la FPU en République du Congo et au niveau de l'Afrique centrale », a déclaré Jean-Pierre Kadima Mundadi, avant d'ajouter que « nous travaillons sur la stabilité en vue de promouvoir la bonne gouvernance, le règlement des conflits mais surtout la paix comme principe d'harmonie et d'équilibre à tous les niveaux ».

Interrogé sur le rôle que l'ONG a déjà joué dans le monde, le directeur général de la FPU a signifié que la Fédération pour la paix universelle a amené la paix au Sahel, au Sud-Soudan, en Israël et également à Brazzaville lors de la brouille entre les deux Congo. « Les ambassadeurs de paix ont joué un grand rôle dans le règlement des conflits afin de préserver la paix », a-t-il indiqué.

La FPU, a-t-il souligné, est un organisme international qui travaille sur les orientations définies par les statuts de l'Organisation des Nations unies.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X