Congo-Brazzaville: JO Tokyo - David Tshama et Marie Branser éliminés en huitièmes et seizièmes de finale

La République démocratique du Congo (RDC) fait une participation jusque-là ratée aux Olympiades de Tokyo 2020 (organisées en 2021 à cause de la pandémie de covid-19). Cinq de sept athlètes congolais sont déjà écartés de ces jeux.

Après sa victoire au premier tour face au Camerounais Dieudonné Wilfried Seyi Ntsengue, le boxeur congolais David Tshama n'a pas pu passer le deuxième tour. Il a été battu aux poids, le jeudi 29 juillet, par le Haïtien Valsain Darrell Junior.

Capitaine de l'équipe nationale de boxe, le poids moyen congolais n'a eu les faveurs que d'un juge sur cinq, battu donc par 4 à 1 (28-29, 30-27, 29-28, 29-28, 29-28). Il s'arrête donc après deux combats (huitièmes de finale), mais entre toutefois dans l'histoire de la participation de la boxe congolaise aux Jeux olympiques, en étant le cinquième congolais a passé le premier tour de la compétition. Avant lui, il y avait eu le poids Welter Kitenge Kitangawa aux JO de Los Angeles en 1984, le poids moyen Serge Kabongo et le poids coq Ibi Bongo Nduita et aux JO de Séoul en 1988.

L'espoir d'une médaille congolaise à ces Olympiades de Tokyo reposait sur la judokate congolaise d'origine allemande Marie Branser. Mais la médaillée d'or aux championnats d'Afrique à Madagascar en 2020 et au Sénégal en 2021 a été battue par Ippon et éliminée en seizièmes de finale de la compétition, le même jeudi 29 juillet, par la judokate russe Aleksandra Babintseva. Très déçue de sa défaite, l'Allemande d'origine naturalisée congolaise a réagi sur Radio France internationale. «Il faut changer les gens, changer la politique, changer l'habitude. Est-ce normal qu'une double championne d'Afrique à toutes les compétitions soit négligée? Le président de la fédération arrive à séparer la facture que moi et mon coach avons payée. Il y a eu des choses. J'ai donné tout mon argent...

C'est ma famille et mes amis qui m'ont soutenue. Il y a des sponsors. Mais il faut du travail à la fédération et au Comité olympique congolais. Sinon, je ne peux plus continuer. Je n'ai plus d'argent. Je vais travailler comment avec ma famille ?», a-t-elle bramé. Après ces deux éliminations de plus, la RDC ne compte que deux athlètes encore en lice, notamment la boxeuse Thérèse Naomie Yumba et le représentant en athlétisme, Oliver Mwimba (26 ans), qui va courir les 100 m ; il vient de Tshwane University of Technology, en Afrique du Sud.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X