Egypte: Coopération - La délégation de Sama Lukonde visite la nouvelle cité administrative du Caire

Après une série d'intenses séances de travail avec le consortium des investisseurs égyptiens sur les différentes présentation des maquettes pour la matérialisation du projet Kitoko New city, la délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, est descendue sur le terrain pour visiter les différentes réalisations de ce consortium.

L'équipe du gouvernement s'est rendue dans les différents sites pour voir le travail qu'abat ce consortium des investisseurs égyptiens en vue de se faire une idée de ce que sera la nouvelle cité à construire à Kinshasa dans le cadre du projet Kitoko. Les membres de la délégation du Premier ministre ont visité la nouvelle cité administrative d'Egypte constituée de deux tours imposantes, de nouveaux quartiers sociaux d'habitation, des quartiers de zone économique et professionnelle, des quartiers gouvernementaux... Le tout construit selon une architecture moderne respectant les normes environnementales.

Selon le ministre d'État chargé de l'Aménagement du terrtoire, Guy Loando Mboyo, cette visite à toute sa raison d'être. On ne pouvait pas quitter l'Egypte sans venir sur le terrain pour voir ce que ce consortium et les autres partenaires ont pu réalisé. "Nous sommes en plein chantier pour visiter ce que sera dans les jours à venir le premier immeuble de toute l'Afrique avec une hauteur de près de 385m2 appelé Iconic town", a-t-il indiqué.

"Déjà 70% de travaux sont réalisés. Ce qui nous rassure davantage par rapport à la crédibilité des partenaires avec qui nous voulons nous engager dans le cadre du projet Kitoko. Cela nous donne plus d'assurance qu'une fois que ce projet sera entamé chez nous principalement à Kinshasa, toutes ces réalisations que nous voyons ici en Egypte seront bel et bien une réalité chez nous", a poursuivi Me Guy Loando Mboyo.

Le patron de l'Aménagement du territoire se montre rassurant quant à la matérialisation du projet Kitoko en RDC. Pour lui, il ne s'agit pas d'un rêve mais plutôt de la prévision au regard de l'expansion démographique de la ville de Kinshasa." Quand on gouverne un pays, on ne rêve pas. On est dans la prévision en termes d'expansion de la population de Kinshasa. Il est donc juste question de mettre les moyens avec la volonté et le courage pour que les moyens qui seront mis à la disposition du projet puissent se transformer en une réalisation concrète qui fera certainement la fierté de la RDC", a-t-il fait savoir avant de plaider pour un projet intégrateur qui sera approprié par la population. " Il ne faut pas construire de nouvelles villes pour rien. Il faut que la population puisse s'en approprier sur le plan social. Que ça soit réellement un projet de la population" a-t-il averti

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X