Seychelles: La Banque africaine de développement prête 20 millions de dollars au pays pour combler le déficit budgétaire

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 20 millions de dollars pour soutenir le budget du gouvernement seychellois, a déclaré jeudi un haut responsable.

Le prêt, remboursable sur une période de 17 ans, avec une période de grâce de huit ans, fait partie de la réforme économique que les Seychelles entreprennent avec le soutien du Fonds monétaire international (FMI).

L'analyste en chef de la dette au ministère des Finances, Dick Labonte, a déclaré lors d'une conférence de presse que le budget annuel des Seychelles est actuellement déficitaire, ce qui signifie que les dépenses du pays dépassent ses revenus.

"Ce prêt ira donc vers le budget national et permettra au gouvernement d'avoir les finances nécessaires pour supporter les dépenses prévues dans le budget pour cette année", a déclaré M. Labonte.

Le budget 2021 approuvé en avril par l'Assemblée nationale est d'un montant de 11 milliards de SCR (519 millions de dollars) et il accorde plus d'attention au secteur de la pêche et à la relance de l'industrie du tourisme.

Le soutien de la Banque africaine de développement devrait être renouvelé chaque année pour les trois prochaines années, mais M. Labonte a déclaré que si la situation économique s'améliore, d'autres prêts pourraient ne pas être contractés.

"Nous prévoyons que nous aurons besoin de ce soutien au cours des trois prochaines années, mais si l'économie du pays reprend en raison de l'augmentation de l'activité touristique et d'autres facteurs, nous devrons évaluer et ne pas contracter un prêt similaire pour les deux prochaines années. ," il ajouta.

La secrétaire principale à la Planification économique, Elizabeth Agathine, a déclaré que le prêt a été approuvé récemment et que le déboursement aura lieu une fois qu'un accord aura été signé.

Elle a déclaré que le programme de soutien a pour objectif de faire respecter la gouvernance économique et que les Seychelles ont dû accomplir un certain nombre d'actions pour que le prêt soit approuvé.

"Les actions comprenaient des questions relatives aux politiques gouvernementales et à d'autres programmes en cours que la banque considérait comme pertinents pour le soutien qu'elle entendait apporter aux Seychelles", a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de ses réformes économiques, les Seychelles ont également récemment conclu un accord avec le FMI pour un accord de 107 millions de dollars dans le cadre de la facilité de fonds élargie pour aider à soutenir le programme de réforme.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X